©iStock
©iStock

10 aliments qui optimisent le fonctionnement de votre cerveau

Le contenu de vos assiettes joue un rôle fondamental dans la santé de vos cellules grises. Mais entre les bienfaits avérés de certains aliments et les croyances infondées, difficile de faire la part des choses. Le Dr David Moreau, chercheur en neurosciences à l’université de Princeton, aux États-Unis, vous présente dix aliments clés pour optimiser le fonctionnement de votre cerveau

LA MYRTILLE

Elle est indispensable à la protection du cerveau. Une étude récente menée par des chercheurs de l’université de Harvard a démontré le ralentissement du déclin cognitif d’environ deux ans et demi chez des individus consommant régulièrement ces délicieuses baies au pouvoir antioxydant incontestable.

LES NOIX ET AMANDES

Excellentes sources de vitamine E, noix et amandes ont un effet protecteur avéré sur nos cellules nerveuses. Ainsi, une étude publiée dans Archives of Neurology indique que la vitamine E dont elles sont riches permet d’atténuer le déclin des performances cognitives lié à l’âge.

LES ŒUFS

Abondamment présente dans le jaune d’œuf, la choline est essentielle au bon développement des capacités de mémorisation, comme l’indique une série d’études menée par l’équipe du chercheur américain Steven Zeisel, spécialiste en nutrition.

L’AVOCAT

Injustement décrié en raison de son apport calorique élevé, l’avocat contient des acides gras mono-insaturés essentiels pour une irrigation sanguine optimale selon le neuroscientifique Daniel Amen. Ce psychiatre, expert de l’imagerie du cerveau, est également un auteur à succès aux États-Unis.

LE PAIN COMPLET

Le cerveau est un organe très gourmand en énergie, consommant en moyenne un cinquième de notre apport calorique quotidien. Par conséquent, son fonctionnement nécessite un apport régulier en glucides, carburant de notre corps. Une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition suggère un lien entre la consommation de glucides à absorption lente, comme le pain complet, et les performances intellectuelles.

LA GRENADE

La grenade, souvent consommée en jus en raison de ses nombreux pépins, possède des vertus protectrices contre les radicaux libres, contribuant ainsi à combattre leurs effets néfastes sur l’organisme. D’après le neuroscientifique américain Richard Hartman, elle permettrait même de réduire les risques d’Alzheimer.

LE SAUMON

En plus d’être une source importante de protéines, indispensables à l’entretien et au renouvellement des neurones, le saumon est extrêmement riche en acides gras omégas 3. Une étude menée par des chercheurs anglais de l’université d’Oxford a démontré que les omégas 3 permettent une meilleure oxygénation des tissus nerveux et une optimisation des échanges entre neurones, pour des idées claires et fluides.

LE THÉ

Selon une étude menée à l’université d’Innsbruck (Autriche), le thé combine des propriétés antioxydantes, importantes pour la protection de nos cellules grises, et une dose modérée de caféine, qui permet une amélioration temporaire des processus d’attention et de mémorisation.

LES HARICOTS

Quelle que soit leur couleur, ils constituent une source d’énergie continue pour le cerveau et possèdent un effet régulateur sur la pression artérielle, bénéfique à nos cellules nerveuses, comme le montre une étude récemment publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition.

LE CHOCOLAT NOIR

Bien que riche en lipides, donc à consommer avec modération, le chocolat noir possède des propriétés stimulantes permettant le maintien d’un niveau d’attention optimal. Une étude publiée dans Public Health Nutrition montre également que la consommation de chocolat noir entraîne la libération d’endorphines, hormones de la bonne humeur, au même titre que l’activité physique, par exemple.

Rappelons qu’une bonne santé physique et mentale passe par une alimentation variée. La consommation régulière de ces dix aliments représente un premier pas vers un esprit alerte et aiguisé, mais leur assimilation repose souvent sur la présence d’autres nutriments indispensables. Votre règle d’or, donc : varier les plaisirs !