©iStock
©iStock

3 erreurs qui freinent votre développement musculaire

Il en existe trois erreurs assez communes qui peuvent, en plus, aggraver le risque de blessures

À éviter donc :

RÉALISER DES MOUVEMENTS INCOMPLETS

Certains exercices demandent beaucoup d’efforts. Mais ils ne sont pas plus simples quand vous ne les faites qu’à moitié. Sur le banc par exemple, descendez l’haltère jusqu’à ce qu’il touche le torse. Ne le remontez pas alors qu’il n’est arrivé qu’à mi-chemin, car ce mouvement trop partiel empêchera le bon développement de vos muscles et risquera de les raccourcir.

PRÉFÉRER L’ÉLAN À LA FORCE

Illustrons-la en axant sur les biceps. Les haltères vont d’avant en arrière sur les côtés de la poitrine. Par ces déplacements constants, les omoplates sont soumises à chaque fois à une résistance involontaire. Dans l’absolu, effectuez chaque répétition de manière à pouvoir immédiatement stopper le poids à chaque étape du mouvement. En bref, utilisez votre force plutôt que l’élan.

PROLONGER LES TEMPS DE REPOS

Au cours de l’entraînement, les phases de repos trop longues refroidissent les muscles. La température du corps doit de nouveau être stimulée avant la reprise de l’effort. Ce processus vous fait perdre une énergie précieuse, qui serait mieux employée autrement. Évidemment, les muscles ont besoin de rassembler leurs capacités au cours d’une pause entre deux séries. Cependant, cette dernière ne devrait jamais excéder deux à trois minutes. Sachez aussi qu’un break actif (agrémenté d’une marche ou de rotations des bras) permet de récupérer plus vite.