Crédit iStock

5 astuces pour la surprendre et la garder !

Assurer les premiers temps ne suffit pas. Voici quelques astuces qui vous permettront de la surprendre.

Réussir un premier rendez-vous est une chose, mais construire une vraie relation en est une autre. Une fois la « nouveauté » passer, il va falloir entretenir votre relation et la surprendre. Voici 5 conseils de spécialistes pour un sans-faute dans cet « accompagnement ».

Votre première rencontre

Vous avez passé tous les deux une soirée géniale et, à présent, vous voulez lui faire comprendre non seulement qu’elle vous plaît beaucoup, mais aussi que vous n’allez pas la déstabiliser. Très simple à première vue, mais les hommes foirent souvent lors de cette première phase en envoyant une avalanche de textos et de mails à leur conquête ou en l’ajoutant trop tôt sur Facebook. Sachez rester cool ! « Entrez en douceur dans son univers au lieu de l’inviter dans le vôtre. Un homme qui privilégie les préférences d’une femme et s’y intéressé montre qu’il est généreux et facile à vivre », explique Ann Demarais.

Votre nouvelle approche

Le lendemain matin, envoyez-lui un petit mot du genre : « C’était super avec toi hier soir. Tu m’as dit adorer la cuisine indienne, je connais un bon resto : ça te dirait qu’on y aille la semaine prochaine ? Bonne chance pour ta réunion d’aujourd’hui.» Intimité, réactivité… et vous n’exigez pas de retour immédiat! Vous montrez également que vous avez une écoute active et que vous pensez d’abord à elle dans vos projets. Quand elle vous répondra, terminez votre message par quelques compliments sur son physique et sa personnalité.

« Une femme est plus susceptible de trouver un homme attirant s’il exprime un sentiment à son égard. » N’envoyez pas ce message juste après votre rendez-vous ou dès le lendemain à l’aube. Attendez le milieu de la matinée : cela montrera que vous pensiez à elle, mais sans vous emballer.

La première nuit ensemble

Ce moment critique est celui où elle se sentira particulièrement vulnérable, l’appréhension liée à son corps, se mêlant à la crainte que vous ne cherchiez qu’un plan sexe. Votre bourde la plus grave serait évidemment de ne rien dire sur cette rencontre au cours des jours qui suivent : cela impliquerait qu’elle ne signifie pas grand-chose pour vous. «Il faut montrer que le sexe marque le début d’une relation», souligne Ann Demarais. Certes, c’est une étape majeure, mais ce n’est qu’une étape. Votre chérie continue d’avoir besoin d’être courtisée et de vous faire confiance.

Votre nouvelle approche

Avant de rentrer chez vous, dites-lui bien sûr que vous avez adoré faire l’amour avec elle et combien il vous tarde déjà de la revoir. Il est essentiel de faire preuve d’affection le lendemain matin, afin que votre amie soit heureuse de sa décision. Pensez aussi à lui laisser un petit mot. Elle a besoin de savoir que cela compte beaucoup pour vous. Pas de précipitation toutefois quand vous vous reverrez. Comme le souligne Ann Demarais, «ce n’est pas sous prétexte que vous avez couché avec elle que vous pouvez vous incruster dans sa vie. D’un autre côté, ne modifiez pas votre comportement du tout au tout ». Il faut qu’elle perçoive votre envie de sexe sans que vous l’exprimiez verbalement et sans suggérer que c’est aussi ce que vous attendez d’elle. Encore une fois, cela revient à manifester un intérêt pour ses pensées et ses sentiments.

Elle vous offre un cadeau surprise

N’importe qui peut dire : «Merci, c’est exactement ce que je voulais !» Ne vous contentez pas de ces quelques mots et montrez-lui combien vous appréciez son intention et l’effort qu’elle a fait pour vous offrir ce cadeau, quelle qu’en soit sa nature. Si vous en êtes aux prémices de votre relation, le choix de ce présent pourrait bien l’avoir terriblement angoissée. Même si vous êtes ensemble depuis des années, lui lancer un simple «merci» avant de continuer à vaquer à vos occupations pourrait avoir un effet désastreux sur elle. Au contraire, il faut voir ce geste comme un pas en avant dans votre relation, l’occasion de partager encore plus.

Votre nouvelle approche

Dites-lui pourquoi vous avez apprécié son cadeau et interrogez-la sur les raisons de son choix. Si, par exemple, elle a acheté cet objet dans la boutique d’un grand musée, vous découvrirez peut-être qu’il en dit autant sur ce qui la passionne que sur vos propres centres d’intérêt. Plus tard, ce jour-là, demandez-lui pourquoi elle l’a choisi plutôt qu’un autre. Peut-être aime-t-elle l’artiste qui a dessiné le poster ou a-t-elle un penchant pour les lampes Arts-Déco ? Chercher ses motivations et l’amener à en parler sera forcément révélateur et vous indiquera comment elle vous perçoit. Vous verrez alors si elle vous a bien cerné et vous pourrez renforcer cette facette de votre personnalité.

La première fois que vous rencontrez ses parents

Il est peut-être prématuré de penser au mariage, mais si ses parents veulent vous connaître, c’est pour jauger le géniteur de leurs futurs petits-enfants. Même avec cette charge sur les épaules, il faudra modérer votre ingérence dans leur vie, sinon vous risquez de donner l’impression d’en faire trop. Toute remarque « perspicace » de votre part sur leur maison ou leur collection de livres pourrait même les déconcerter ou les froisser. Modérez aussi les allusions à l’avenir en parlant de leur fille, car vous risqueriez de leur donner l’impression que vous la connaissez mieux qu’eux-mêmes.

Votre nouvelle approche

Juste après le repas de famille, dites à votre copine : «Tes parents sont très sympas. J’aimerais bien les revoir. » Elle le leur répétera et, normalement, ils devraient réagir positivement à votre commentaire. Dans les deux jours qui suivent, adressez-leur ces quelques lignes : « J’ai été très heureux de vous rencontrer. Merci beaucoup pour le repas, très apprécié. Votre voyage en Espagne était passionnant. Comme nous avions aussi parlé de Neil Young, je vous envoie cet article sur lui : je pense que ça vous plaira. » Par sa brièveté et sa retenue, ce genre de message sera bien perçu. Adressez-le au parent qui serait le plus intéressé par le lien : ils le liront ensemble. Du même coup, vous leur aurez donné votre adresse mail et jeté les bases d’une relation personnelle avec eux.

Vos grosses bourdes

Après avoir passé la soirée avec des amis, vous la ramenez chez elle en voiture et vous sentez qu’elle est furibonde. Est-ce parce que vous l’avez tenue un peu trop à l’écart de la conversation ou à cause des propos des uns et des autres ? C’est à vous de percevoir son humeur et de désamorcer le conflit. Posez-lui gentiment la question ouverte : «Tu aimerais qu’on parle ?» Si elle veut savoir pourquoi vous lui demandez cela, répondez-lui qu’elle a l’air préoccupée et que, s’il y a un problème, vous tenez à le résoudre.

Votre nouvelle approche

Une fois qu’elle aura explicité la raison de son mécontentement, admettez vos torts rapidement et franchement. Elle ne vous en voudra pas. Quand un homme reconnaît son erreur, une femme y est très sensible à condition qu’il ne le fasse pas sur un ton larmoyant. Dites-lui que vous voulez rattraper le coup : «Ce n’est pas comme ça que je voulais que tu fasses connaissance avec mes copains. Je ne t’ai pas fait participer à la conservation : c’était malpoli de ma part, je suis vraiment désolé. Ça ne se reproduira plus.» Il n’est pas facile d’improviser une excuse qui résume tout en quelques mots, mais il faut le faire à la première occasion pour éviter que la situation ne s’envenime. En faisant amende honorable, vous mettrez fin à des tensions qui empirent vite. Si vous laissez traîner, il sera vain de tenter de réparer votre erreur ou d’éliminer le malaise dans vos conversations.