©Thinkstock
©Thinkstock

Accélérer sa perte de poids grâce au sport

Si vous stagnez, ou que vous hésitez à vous faire mal lors de vos séances de sport, il faut savoir que quelques actions réfléchies peuvent vous aider à réaliser vos objectifs. Il s’agit pour vous d’optimiser votre dépense d’énergie, pour perdre vos tours de taille trop !

Faire du sport le matin

Voilà un postulat qui risque d’en déranger plus d’un. Se lever plus tôt qu’à l’accoutumée et trouver la motivation pour aller courir, ou pour faire de la musculation, n’est pas une rengaine très douce à l’oreille. Et pourtant, c’est loin d’être anodin. Perdre ses kilos en trop plus rapidement passe par cet effort, qui très vite n’en sera plus un au vu des résultats obtenus.

Entre 6h et 8h du matin, votre sécrétion hormonale brûle-graisse est en plein boost. Profitez-en pour y planifier une séance de sport intense, et aller puiser dans vos réserves. Vous déstockerez un maximum de gras. C’est là que vous allez faire la différence. Alors, courage !

Faire du sport à jeun

Encore une fois, ce genre de conseil peut paraître impossible à suivre, la marche trop haute. Pas de panique ! En allant faire du sport à jeun le matin, vous n’allez pas tomber d’inanition, loin de là.

La nuit, le glucose est acheminé en priorité vers le cerveau, car celui-ci continue de fonctionner, même lorsque vous dormez. Au petit matin, votre sang est donc chargé en graisses inutilisées, prêtes à être consommées. Ça tombe bien, puisqu’on l’a dit, vos hormones brûleuses de graisse sont au top ! La nature est bien faite, profitez-en !

Une association musculation / cardio

Dernier facteur majeur pour perdre du poids efficacement : l’association redoutable du cardio et du renforcement musculaire. Vous avez là entre les mains un levier d’action phénoménal. Et ce pour une raison physiologique assez simple.

Lorsque vous faites de la musculation saine, celle qui recrute un maximum de groupes musculaires, votre corps réagit en sécrétant un maximum de catécholamines. Derrière ce nom un peu barbare se cachent deux hormones déstockeuses de gras : l’adrénaline et la noradrénaline. Vous connaissez forcément la sensation de tremblement après un effort musculaire globale intense. C’est le symptôme d’une production hormonale importante ! Il vous faut aller chercher ce tremblement, mettre votre corps en zone d’inconfort. S’il le faut, rajoutez trois répétitions à chaque série de squats, gainage ou fentes avant.

Après une vraie séance de musculation, vous avez donc déstocké des graisses antiques, difficiles d’accès. C’est le moment de les brûler ! Rien de mieux que d’aller courir immédiatement. Alors bien entendu, l’idée n’est pas de faire une performance en termes de temps. Adoptez une foulée économique, appelée endurance fondamentale. Courez 30 min à ce rythme de « grand-mère ». Toutes les graisses que vous avez déstockées avec la musculation vont être consommées par votre organisme. Un vrai accélérateur de perte de poids !