Instagram officiel @cam_lacourt_off
Instagram officiel @cam_lacourt_off

Camille Lacourt, la révérence de la star des bassins

Le nageur français, Camille Lacourt, a conclu sa carrière avec une belle médaille d’or

La France gardera un goût amer de ces mondiaux de natation. Composée de seulement 9 membres, l’équipe française n’a remporté que deux médailles lors de cette compétition. Bien loin des précédents mondiaux (7 médailles en 2015 et 11 en 2011), l’équipe de France a malgré tout vécu quelques secondes de gloire ce dimanche à Budapest avec la victoire de Camille Lacourt.

Le double tenant du titre sur le 50 mètres dos s’est exprimé au micro de France Télévision : «  Je suis ravi de finir là-dessus. Je n’arrive pas à me rendre compte… J’étais très concentré, j’avais une envie énorme de faire une belle course. C’est beaucoup d’émotion ».  La nageur, qui n’a jamais été médaillé lors des deux derniers Jeux Olympiques, termine sur une cinquième victoire mondiale après ses titres sur 100m dos, 50m dos en 2013 et 2015 et 4x100m 4 nages en 2013.

Camille Lacourt s’est imposé en 24,35 secondes. Sur le podium, on retrouve à la seconde place le japonais Junya Koga (24 s 51), suivi de l’américain Matt Grevers (24 s 56). Le français Jérémy Stravius est arrivé au pied du podium (25 s 61).

Après le bronze de Mehdy Metella, jeudi dernier sur le 100m nage libre, le Narbonnais revient de la Hongrie avec un second titre pour la natation tricolore.

« Penser que c’est fini, que c’est la dernière Marseillaise, c’est beaucoup de plaisir et énormément d’émotion »

Le champion conclut ainsi sa carrière avec une médaille d’or autour du cou : « Je suis vraiment content de la façon dont ça se finit. Je suis ravi de finir ma carrière sur la plus haute marche du podium mondial. C’était l’objectif, je suis ravi de pouvoir vivre ça. C’est une compétition réussie, je suis vraiment content d’y être arrivé. »