©iStock
©iStock

Ces épices qui vous soignent

Le poivre a plein d’amis au rayon des condiments. Remplissez votre panier et ouvrez-vous à leurs incroyables bienfaits

Ce n’est pas Ducros mais la communauté scientifique qui s’est décarcassée. Depuis quelques années, les études s’accumulent sur les bienfaits des épices. La plupart ont des propriétés digestives, mais elles sont aussi particulièrement antioxydantes. Une cuillère à café de cannelle est l’équivalent d’un verre de jus de raisin ! Le potentiel qu’on leur découvre est fabuleux, y compris pour aider à lutter contre des maladies graves. Alors n’hésitez plus, renouvelez vos recettes au quotidien et profitez-en !

Le Curcuma

Pour combattre des brûlures d’estomac récurrentes et retrouver l’appétit

Le curcuma aurait aussi un effet protecteur contre les ulcères, en inhibant la bactérie Helicobacter pylori qui en est responsable. Son potentiel antioxydant est énorme, et plusieurs études soulignent ses propriétés anticancéreuses.

Le piment de Cayenne

Pour stimuler votre libido… ou la sienne

Il favorise aussi la digestion et contient, comme tous les piments, de la vitamine C. Sa principale molécule active, la capsaïcine, est également utilisée en crème comme antidouleur contre l’arthrose, les neuropathies et les douleurs musculaires.

La Cannelle

Pour aromatiser un bon vin chaud et lutter contre les rhumes et les infections

En plus de son effet antiseptique, la cannelle pourrait aussi agir sur la glycémie et aider à lutter contre le diabète de type 2, d’après des recherches récentes. Autre avantage : elle contient des minéraux comme le potassium, le fer et le calcium.

Le Gingembre

Pour soulager les nausées après une soirée trop arrosée

Le gingembre est réputé pour calmer les vomissements, en réduisant les mouvements de l’estomac. Ses vertus antiseptiques sont aussi connues. Il peut aider à soulager les refroidissements et améliore également la circulation sanguine.

Le safran

Pour retrouver le moral après un coup de blues

On prête différentes vertus à l’épice la plus chère du monde. Antidépresseur, le safran serait ainsi calmant, antidouleur et tonifiant pour le coeur. Allez-y doucement : au-delà de 5 g, il peut avoir des effets toxiques.

Les clous de girofle

Pour apaiser un mal de dents

Les clous de girofle contiennent de l’eugénol, une substance anti-inflammatoire, antiseptique et un anesthésiant local. Pour profiter de leurs bienfaits, écrasez un ou deux clous de girofle et appliquez-les sur la dent sensible, en attendant votre rendez-vous chez le dentiste.

La cardamome

Pour aider à digérer un repas trop lourd

La cardamome agit à la fois sur l’estomac et les intestins, mais elle peut aussi participer à soigner les bronchites. Faites revivre l’excellente tradition du grog, additionné de miel et d’une goutte d’huile essentielle de cardamome.

La muscade

Pour lutter contre la fatigue

C’est un tonique nerveux : une goutte d’huile essentielle sur un sucre vous remettra d’aplomb. Elle agit aussi contre la fatigue musculaire. Ne dépassez pas quelques pincées de poudre, ou deux gouttes d’huile essentielle, car elle peut être toxique.

L’anis étoilé

Pour contrer les effets des haricots blanc

En plus de son action sur le transit intestinal et les ballonnements, l’anis étoilé est aussi réputé fluidifier les bronches lors d’une infection. On lui prête aussi une action diurétique.

Jasmine Saunier