©iStock

Continuez à skier au printemps !

Vous avez skié tout l’hiver et vous êtes retrouvé fort dépourvu une fois le printemps venu ? Qu’à cela ne tienne : prolongez les joies de la glisse plus longtemps que tout le monde

1 – TROUVEZ UN SPOT

Sachez déjà que les stations de ski traditionnelles ne ferment pas leurs portes avant fin mars pour les plus basses en altitude, et fin avril pour les plus hautes. Au-delà de cette date où les tire-fesses sont remballés, il faudra vous rabattre sur les stations de haute montagne des Alpes comme Tignes, Val-d’Isère, Val-Thorens ou Chamonix, dont les espaces restent ouverts jusqu’au début du mois de mai. Et si vous êtes vraiment atteint par le démon du freestyle, notez que les glaciers français peuvent parfois vous accueillir l’été selon les conditions d’enneigement (renseignements sur www.france-montagnes.com).

2 – OPTIMISEZ

Le réchauffement climatique ayant aussi son influence sur votre journée de ski, levez-vous tôt afin de profiter des conditions optimales. Le matin, la neige est plus dure, car les rayons du soleil ont tendance à la transformer en soupe au fur et à mesure de la journée. En revanche, essayez de suivre le soleil durant votre parcours. En effet, en raison des fortes variations de températures entre le jour et la nuit, les pistes à l’ombre sont très souvent verglacées.

3 – ÉQUIPEZ-VOUS

Ce n’est pas parce qu’il fait plus chaud qu’il faut skier en short et en T-shirt. À l’arrêt, et d’autant plus après un effort, un coup de froid est vite arrivé. De même, ce n’est pas parce qu’il y a du soleil que vous ne risquez pas de chuter. Or une bonne gamelle sur la neige peut occasionner de graves abrasions de la peau. Les vêtements techniques vous aideront à ne pas avoir froid tout en évacuant votre transpiration. Côté skis, pensez à farter plus souvent votre matériel. Éventuellement avec des cires spécial printemps, conçues pour cette neige qui a tendance à accrocher.

4 – PROTÉGEZ-VOUS

Au printemps comme en hiver, il est important de protéger sa peau et ses yeux des rayons du soleil. Badigeonnez donc votre visage de crème solaire toutes les deux heures et portez des lunettes de protection anti-UV.

5 – ÉCONOMISEZ VOS SOUS

Enfin, sachez que, « hors saison », les stations pratiquent des prix plus bas qu’à l’accoutumée sur les forfaits et le logement. Alors profitez-en!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.