D.R

Courir longtemps est bon pour le cœur

Pendant des années, on vous a dit qu’il était important de s’entraîner. Mais attendez, ne vous entraînez pas trop ou vous pourriez vous faire beaucoup de mal, particulièrement au cœur

Des chercheurs de l’université de Saarland en Allemagne ont découvert que des années d’entraînement intensif pourraient ne pas être aussi néfastes qu’on ne le pense.

La mauvaise réputation des exercices d’endurance

Les scientifiques ont débattu sur les risques encourus lorsqu’on s’entraîne pendant des années de façon intensive. Les résultats d’une recherche menée en 2012 par des scientifiques belges semblaient prouver qu’ils avaient raison. Ils ont permis de découvrir que des exercices d’endurance répétés et intenses pouvaient faire grossir le ventricule droit du cœur, causant des dégâts sur le long terme qui finiraient par mettre votre vie en danger (et même vous causer une mort cardiaque soudaine).

Pas si mauvaise qu’on l’a laissé entendre

La nouvelle étude compare 33 athlètes masculins dont l’entraînement était intense à 33 hommes du même âge, du même poids et de la même taille que les athlètes mais qui n’avaient fait aucun exercice d’endurance. Parmi les athlètes se trouvaient d’anciens participants aux Jeux Olympiques et à des Ironman qui s’entraînaient depuis une trentaine d’années et continuent encore aujourd’hui de s’entraîner environ 17 heures par semaine.

Les scientifiques n’ont pas remarqué que le cœur des athlètes était plus gros et plus fort (comme on aurait pu s’y attendre). A la suite d’examens cardiaques, ils n’ont trouvé aucun effet négatif :« …Nous n’avons trouvé aucune preuve de dommage durable, d’élargissement pathologique ou de trouble fonctionnel, que ce soit sur le ventricule droit ou sur le ventricule gauche, chez les athlètes qui avaient fait des exercices d’endurance intenses pendant de longues années« , explique Philipp Bohm, l’un des chercheurs, dans un communiqué de presse.

Bien sûr, il est important de prévoir des jours de repos et de faire attention aux signaux d’alarme quand vous dépassez vos limites. Mais si vous hésitiez à vous inscrire au prochain marathon, ce n’est pas grave. Assurez-vous juste de vous entraîner intelligemment.