© iStock

Développez rapidement votre intelligence

Vous souhaitez booster et votre mémoire et développer rapidement – et concrètement – votre intelligence ? Voici 10 conseils qui pourraient bien vous changer la tête…

1. Lisez l’actu au quotidien

Faîtes une petite revue de presse chaque jour: que se passe t-il en France et dans le monde – ce monde, qui est aussi le vôtre. Lisez, plus spécifiquement, des articles au sujet de thèmes qui vous intéresse. Connectez- vous, achetez un magazine, un quotidien. L’actualité vous permettra de prendre conscience de qui ce qui advient – de grave ou de léger – dans la réalité. Ça n’a l’air de rien, mais notre cerveau a besoin de comprendre au mieux notre environnement. Vous pourrez ainsi développer votre esprit critique, et vous forger vos propres opinions plutôt que de vous les faire forger… Des sites généralistes tels que news.google.fr, slate.fr ou les sites des quotidiens vous donnent un panorama de l’actu, mais vous pouvez également choisir sur des applications telles que flipboard vos centres d’intérêt.

2. Lisez (au moins) deux livres par mois / ou un chapitre par jour

Encore une fois, lisez. Des livres cette fois – car non, le papier n’est pas mort ! Lire un livre permet, en effet, de se concentrer sur un temps relativement long. Ne lisez que des livres qui vous intéressent, ou vous risquez de décrocher, de vous ennuyer. Si le livre que vous lisez vous ennuie, alors pourquoi le finir ? Lisez deux livres par mois ou, si vous n’en avez pas le temps, décidez, par exemple, de lire un chapitre par jour. Mais lisez. Le site Goodreads est d’ailleurs un bon moyen pour garder une trace de tout ce que vous avez lu dans la semaine, le mois ou l’année. Il propose aussi de faire partie d’une communauté de lecteurs, pour le plaisir et la nécessité d’échanger. De fait, la lecture de romans, d’auto-fictions, ou d’essais, participent au développement de l’intelligence, constituant même un outil précieux pour mieux comprendre la nature humaine et s’ouvrir à une autre pensée que la sienne – ce qui favorise, également, une sociabilité heureuse et nourricière pour l’esprit.

3. Echangez ce que vous avez appris dans la journée avec (au moins) une autre personne

Il est rare de travailler une journée sans apprendre quelque chose. Ce que vous avez appris alors, n’hésitez pas à le partager avec une autre personne – votre amie, une sœur, un ami. Débattez avec lui/elle, au sujet de vos nouvelles connaissances, analysez vos points de vue respectifs, toujours dans le respect de l’autre, et découvrez de nouveaux regards sur la vie, et le monde. Vous pouvez également noter sur un cahier tout ce que vous avez appris dans la journée, ou encore tenir un blog, ou bien encore alimenter régulièrement votre mur Facebook avec des posts intéressants, et réagir alors, pourquoi pas, aux réactions de ceux qui vous suivent… Dans tous les cas, stimulation garantie.

4. Etablissez une liste des nouvelles compétences professionnelles que vous souhaitez acquérir dans les prochaines semaines

Vous pouvez le faire dès aujourd’hui. Bien sûr, vous avez déjà un savoir-faire, des compétences. Mais à mesure que l’on avance dans la vie, nous avons tous besoin de nous adapter à différentes situations, et de développer de nouvelles compétences. Apprendre et se transformer, voilà la clé. Prenez donc une feuille de papier, un carnet, ou un cahier et inscrivez dès aujourd’hui les compétences professionnelles que vous souhaiteriez acquérir dans les six prochains mois. Une fois cette liste établie, essayer de travailler selon vos disponibilités, chaque jour, avec les moyens du bord, ou, pourquoi pas, par la formation continue online. Ça peut aller de la maîtrise d’un logiciel – excel et ses mystères, sur excel- online.net– à l’apprentissage des bases d’une langue – sur fr.babbel.com – ou au suivi de cours passionnants dans tous les domaines – fun-mooc.fr – pour acquérir ces nouvelles compétences et, du même coup, développer votre intelligence.

5. Tomber sept fois, se relever huit

Ce conseil est tiré d’un proverbe japonais – un haïku – dont l’intitulé exact est : “Le succès c’est tomber sept fois, se relever huit.” Autrement dit, plus nous savons faire face à l’adversité et plus nous sommes courageux devant l’épreuve, et mieux nous développons notre intelligence. Rappelons que le cerveau est sans doute un des organes les plus complexes de l’Univers, et que son potentiel est fort, très fort. De fait, lorsque nous trouvons les – vraies – solutions à nos problèmes de tous les jours, existentiels, ou à nos coups de blues, nous développons du même coup notre intelligence. Puis, une fois relevé, se demander : et maintenant, qu’est-ce que je veux réussir ? Et pourquoi pas apprendre du même coup d’autres haïkus – lesitedujapon.com/ proverbe-japonais/.

6. Repoussez vos limites, jour après jour

Réussir à sortir, au moins ponctuellement, de notre zone de confort puis revenir à la normale, nous rend, de fait, plus intelligent. Chaque jour, testez donc vos propres limites, pour mieux les dépasser. Les passionnés d’escalade le savent bien: à chaque séance, on trouve une limite au-delà de laquelle il semble impossible d’escalader et pourtant, à la séance suivante, on parvient souvent à la dépasser. L’expérience personnelle fait son chemin en nous, jour après jour, et bonifiant, pour ainsi dire, comme le vin. Plutôt que de vouloir à n’importe quel prix dépasser l’autre dans une course sans merci, il est sans doute préférable de travailler à une meilleure version de soi-même. Essayez, par exemple, d’avoir deux idées nouvelles par jour, puis trois , puis quatre, puis cinq…

7. Faites du sport, mangez, buvez équilibre

Tout le monde le dit, mais tout le monde le fait-il? Choisissez un sport, si ce n’est déjà fait, dans lequel vous prendrez du plaisir; vous multiplierez ainsi vos chances de ne pas l’arrêter en cours d’année et de progresser pour de bon. Vos performances intellectuelles – et physiques – n’en seront que meilleures. Le sport, on le sait, nous permet de nous reconnecter de manière optimale avec notre cerveau, c’est-à- dire notre corps. Evitez l’abus d’alcool également, dans la limite de deux verres de vin par jour,idéalement,et ne jouez qu’exceptionnellement l’ivresse. A trop boire, on perçoit en effet la réalité telle qu’elle n’est pas, ce qui n’est pas une marque d’intelligence. Evitez également les repas trop copieux et trop gras le soir, susceptibles de vous amollir si vous devez travailler. Certains aliments ont la réputation de booster l’intelligence. Picorez dans les menus au choix: fruits et légumes frais colorés, huiles végétales riches en oméga 3 et en vitamine E, céréales complètes. D’autres permettent de booster la mémoire, comme les fruits secs, véritables concentrés d’énergie, riches en minéraux et en oligoéléments comme le zinc. Une carence en zinc, sachez-le, peut être à l’origine de troubles de l’apprentissage, de la pensée, de la mémoire ou de l’attention. Enfin, ne mangez pas trop ! Idéalement, nous devrions manger à 85% de notre faim, comme le font les centenaires d’Okinawa, souvent très intelligents. Ou encore, comme disaient nos grand- mères, quitter la table en ayant encore “un peu” faim.

8. Marchez

Marchez, oui. Les soldats au képi blanc de la Légion étrangère le savent bien, dont la devise est “Marche, ou crève “. De grands intellectuels le savent aussi, comme Le Mahatma Gandhi, Friedrich Nietzsche, Jean- Jacques Rousseau, ou Charles Darwin, connus pour leur intelligence à haut potentiel, et pour avoir fait de longues marches dans leur vie. Marcher au grand air contribue, de fait, à renouveler l’énergie dans le corps. Où que vous soyez, prenez le temps de marcher au moins une vingtaine de minutes par jour. Dans votre quartier, dans votre ville, pour découvrir un endroit nouveau et, pour les passionnés, bien sûr, trekker en montagne, sur les contours d’un littoral, ou encore dans un désert magnifique, comme le Sahara…

9. Remémorez-vous votre journée, heure par heure

Pour bien stimuler sa mémoire, deux possibilités intéressantes : travailler en partant de la réalité, ou faire des tests de QI sur des sites spécialisés, nombreux sur le Net, comme, par exemple mon-qi.com/tests-de-qi. Si la seconde solution permet de progresser, jour après jour, sur des raisonnements de logique, on peut également tenter de se remémorer tout ce que nous avons fait dans une journée, heure par heure, voire quart d’heure par quart d’heure. On peut également décider de mémoriser sa liste de courses, ou tenter de se souvenir des prénoms des personnes que nous avons croisées dans la journée.L’essentiel est bien de concentrer notre attention sur tout ce qui nous entoure et de percevoir notre environnement par nos cinq sens affutés – vue, ouïe, goût, odorat, toucher. A noter que le plus souvent, ce sont l’attention visuelle et auditive qui constituent la première étape de la mémorisation, la mémoire étant un moteur essentiel pour l’intelligence. Vous devez, par ailleurs, pouvoir vous concentrer sur un même sujet pendant au moins une demi-heure d’affilée.

10. Ecoutez, régulièrement, la musique que vous aimez

Dernière suggestion pour booster son intelligence: écouter de la – “bonne” – musique. Que faut-il entendre par “bonne” musique? Eh bien de la musique qui fait naitre en nous des émotions positives, quasiment solaires. Selon une étude réalisée par une équipe de l’université de Helsinki – en Finlande – à partir du Concerto numéro 3 en di majeur K216 de Mozart, la musique aurait, en effet, un impact tangible sur notre intelligence et l’expression de nos gènes. Elle pourrait ainsi moduler l’activité de certains de nos gênes impliqués dans nos fonctions cérébrales, dont la sécrétion de dopamine, ce neuromédiateur qui procure une sensation de plaisir et de récompense. Alors n’hésitez plus, écoutez, mixez, jouez, chantez, ou renouvelez votre playlist…votre cerveau est fait pour ça.

Benoît Helme