©iStock

Pourquoi trop dormir est mauvais pour la santé

Ce n’est pas seulement le manque de sommeil qui peut être dangereux

Les médecins sont d’accords sur une chose : la qualité de votre sommeil est essentielle pour votre santé. Non seulement, cette qualité de sommeil, vous en avez besoin pour rester concentré et vigilant pendant la journée, mais elle aide également à recharger vos batteries et à récupérer. Elle peut même diminuer votre risque de devenir obèse, d’avoir du diabète ou de mourir prématurément. Est-il possible d’abuser des bonnes choses ? Absolument, affirment les experts. « Les individus qui dorment plus de 10 heures par jour sont généralement en moins bonne santé que ceux qui dorment 7 à 8 heures », déclare une spécialiste du sommeil. Près de 30 pour cent des adultes américains font partie des « gros dormeurs ». Dormir beaucoup devient plus courant lorsque vous vieillissez et on ne sait pas vraiment si c’est un signe de maladie ou si ça peut vous rendre malade. « L’avis qui prédomine est que dormir beaucoup indique des problèmes de santé sous-jacents », déclare la spécialiste. Un autre médecin affirme que trop dormir peut nous rendre malade. La raison : dormir beaucoup (selon lui plus de 8 heures) signifie que l’on a une mauvaise qualité de sommeil. « Ceux qui passent beaucoup de temps au lit ne dorment pas nécessairement à poings fermés tout le temps », déclare le médecin.

Que faut-il retenir ? Dormir trop longtemps peut s’avérer aussi dangereux que de ne pas assez dormir.

Voici quelques problèmes que vous pouvez rencontrer si vous passez régulièrement trop de temps à dormir.

Vous avez plus de risque d’avoir une maladie cardiaque

Les maladies cardiaques sont la principale cause de mortalité aux États-Unis. Dormir plus de 8 heures par nuit augmente votre risque d’en mourir de 34 pour cent.

Vous avez plus de risque d’avoir des problèmes de poids

De nombreuses études démontrent que les individus qui ne dorment pas assez ont tendance à peser plus lourd, mais il y a également un lien entre l’excès de sommeil et l’obésité. Même si ce n’est pas une relation de cause à effet, il y a un rapport. « Plus les individus deviennent obèses et plus il est probable qu’ils soient de gros dormeurs, déclare le médecin. Et si vous êtes un gros dormeur, vous avez plus de risque d’être obèse ». Une théorie veut que trop de temps passé à dormir signifie trop peu d’exercice. « Les gros dormeurs ont moins de temps disponible pour être actifs », déclare le médecin. En d’autres termes, plus vous dormez, moins vous bougez et vous ne brûlez pas assez de calories.

Vous pouvez développer du diabète

Dormir trop peut augmenter votre taux de glucose (il en va de même pour le manque de sommeil). Ce n’est pas le genre de choses dont vous rêvez : un fort taux de glucose peut augmenter votre risque d’avoir du diabète de type 2. Là encore, être sédentaire (et en surpoids) est probablement ce qui augmente le facteur risque, déclare le médecin.

Vos pensées deviennent plus troubles

Vous n’arrivez pas à vous concentrer ? La faute au temps que vous passez au lit. Selon une recherche publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, dormir trop longtemps de façon chronique peut faire vieillir votre cerveau de deux ans et rendre difficile les tâches que vous devez réaliser tous les jours. La raison de ce problème est probablement le nombre de fois où les gros dormeurs perturbés se réveillent la nuit. Si vous vous levez trop fréquemment, vous ne dormez pas profondément assez longtemps. Vous n’avez donc pas assez de sommeil réparateur, sommeil dont vous avez besoin.

Vous avez plus de risque de mourir tôt

Ça fait peur, mais c’est vrai : des études épidémiologiques à grande échelle ont démontré que les individus qui dorment plus longtemps ont plus de risque de mourir prématurément. Personne ne sait exactement pourquoi, mais les inflammations jouent probablement un rôle important. Vous avez plus de risque de mourir jeune si vous avez des problèmes comme le diabète et des maladies cardiaques, étroitement lié(e)s à un sommeil trop ou pas assez long.

Votre humeur peut en souffrir

La dépression et le sommeil sont liés, mais qui arrive en premier ? Les individus qui ont tendance à déprimer dorment plus longtemps. Dormir plus longtemps peut empirer la dépression. Ce sentiment de cafard peut être temporaire et tous les individus qui dorment trop ne sont pas cliniquement déprimés. Dans certains cas, dormir moins peut suffire à améliorer votre humeur.