zen

Évitez les dangers des vacances (3/5)

OK. Vous commencez à prendre le soleil, en faisant bien attention de suivre correctement nos conseils. Maintenant, il est temps de vous mettre à l’eau. Littéralement.

3- Au soleil

Qui dit « soleil » dit souvent « mer » ou, en tout cas, plan d’eau dans lequel se rafraîchir. Mais, là encore, attention : le milieu aqueux peut également s’avérer dangereux

La noyade
Que vous soyez débutant, avec une bouée en forme de canard, ou le digne cousin d’Alain Bernard, sachez que la nature sera toujours plus forte que vous.

COMMENT ÉVITER LE DANGER
Baignez-vous dans les zones surveillées. Ne vous surestimez jamais. Ne tentez jamais l’apnée sans la surveillance d’une tierce personne.

SI C’EST DÉJÀ TROP TARD Sortez la victime de l’eau. Pratiquez les gestes de premiers secours si vous êtes secouriste. Prévenez les secours.

LES CONSEILS DE lA PRO « Si la victime a inhalé de l’eau, il faut absolument une prise en charge médicale, car, s’il y a de l’eau dans les poumons, il y a risque d’œdème, et ça peut être très grave. »

L’hydrocution
Ah, se jeter dans l’eau translucide après avoir frit pendant des heures au soleil ! Une idée rafraîchissante, certes, mais qui peut aussi vous conduire directement en chambre froide.

COMMENT ÉVITER LE DANGER
Rentrez progressivement dans l’eau. Mouillez-vous la nuque, zone proche de l’hypothalamus qui régule, entre autres, la température corporelle. Doucement prévenu que le propriétaire du corps va passer du chaud au froid, l’hypothalamus évitera d’ordonner au cerveau un afflux de sang vers le cœur.

SI C’EST DÉJÀ TROP TARD Sortez la personne de l’eau et prévenez les secours.

LES CONSEILS DE lA PRO « C’est un choc thermodifférentiel. Il faut donc éviter de s’exposer au soleil et d’entrer brutalement dans l’eau, du style : on fait la sieste, puis la course au premier dans l’eau. Évitez aussi d’aller dans l’eau après un repas trop arrosé ou trop copieux. »

Le choc avec un surfer
Vous étiez en train de brasser peinard, lorsqu’un surfeur inconnu vous offre tout à coup sa planche dans la tronche. Pas terrible pour faire connaissance, mais excellent pour quitter la plage en hélicoptère.

COMMENT ÉVITER LE DANGER
Respectez les zones de baignade dans lesquelles les surfeurs sont interdits. Et si vous êtes vous-même surfeur ou bodyboarder, restez dans des vagues appropriées à votre niveau. Respectez les règles de priorité. En surf, celui qui démarre la vague sur le pic le plus haut est prioritaire. Et surtout, si vous êtes débutant, écartez-vous de vos congénères pour assurer un périmètre de sécurité autour de vous.

SI C’EST DÉJÀ TROP TARD Sortez de l’eau et appliquez les premiers soins en fonction de la gravité et de la zone de l’impact. Évitez de retourner immédiatement à l’eau.

LES CONSEILS DE lA PRO « Il faut toujours surfer à deux, voire à trois, pour pouvoir porter secours immédiatement en cas d’accident. »

Les animaux qui piquent
Dans l’eau, il y a les dangers qui se voient, comme les vagues, les surfeurs et les pédalos fous, mais il y a aussi ceux qui ne se voient pas. Toutes ces bestioles qui rôdent au fond, comme les méduses prêtes à vous bondir dessus au moindre petit bout de peau dévoilé, à vous cracher leur venin au doigt de pied comme les vives ou à venir, comme les oursins, se planter insidieusement dans votre talon pour vous laisser un souvenir de vacances inoubliable.

COMMENT ÉVITER LE DANGER
C’est tout simple : ne pas entrer en contact avec ce qui pique ! Renseignez-vous auprès des maîtres nageurs sauveteurs sur la présence de méduses. Et portez des chaussures si vous marchez dans des zones à risque.

SI C’EST DÉJÀ TROP TARD Pour une piqûre d’oursin : enlevez les piquants plantés dans la peau. Lavez la blessure au vinaigre ou au jus de citron pour dissoudre les piquants calcaires. Pansez la plaie avec de la vaseline pendant une nuit pour faire ressortir les plus tenaces. Faire des bains au Dakin. Pour une piqûre de vive : plongez le pied dans de l’eau chaude ou du sable chaud pour dissiper le venin. Pour les piqûres de méduse : rincez la zone touchée avec de l’eau salée, si possible chaude. Enlevez les tentacules collés avec une pince à épiler et appliquez un antiseptique, puis une crème antihistaminique. Ne couvrez pas la plaie.

LES CONSEILS DE lA PRO « Dans l’Atlantique, il y a les physalis qui ont de longs filaments très venimeux qui peuvent avoir des effets très graves, surtout si les victimes sont allergiques. En cas de piqûre, il faut mettre de la mousse à raser sur la plaie et racler les filaments avec un bout de plastique type carte de crédit. »

LES CONSEILS DE LA PRO
Alexandra Lux, maître nageur sauveteur à Capbreton (Landes). Les dangers spécifiques à la côte Atlantique.

La baïne
« C’est un courant qui va emmener au large. Les gens se mettent souvent à l’eau à l’endroit le plus calme, dans un petit trou d’eau. Or c’est là qu’est la baïne ! Et comme c’est un courant, c’est un danger invisible. Les gens, et surtout les enfants, perdent pied, et le premier réflexe est de nager à contre-courant pour rentrer. Mais malheureusement, le courant est toujours plus fort. Les personnes s’épuisent, et c’est l’accident. Dans ce cas, il faut se laisser porter, le courant va diminuer. On doit normalement retrouver un banc de sable et pouvoir rentrer avec les vagues. Dans tous les cas, il ne faut pas paniquer et prévenir les sauveteurs en levant un bras. »

Le shorebreak
« C’est une vague qu’on va plutôt trouver à marée haute, qui va lever très haut et casser sur le sable. Souvent, il y en a qui s’amusent à prendre cette vague en bodysurf. Le problème, c’est qu’en tombant sur le sable, la vague provoque beaucoup de traumatismes, de luxations, et des risques de paralysie en cas de chute sur la tête. »

L’idée reçue : Il faut attendre une heure après manger avant d’aller se baigner.
« C’est totalement faux. Ce sont les anciens qui disent ça. Si on a trop mangé ou trop bu, cela peut créer une hydrocution, mais si vous mangez normalement, vous pouvez aller à l’eau tout de suite. »

Demain, nous verrons comment éviter les dangers lorsque vous ferez du sport sur la plage, pour impressionner les nanas !

——————————

Bien manger aussi, c’est important :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.