©iStock
©iStock

L’automne, saison détox

Non, l’arrivée du froid n’est pas une raison pour abandonner toutes les bonnes résolutions de la rentrée. C’est même tout l’inverse ! L’automne peut devenir un vrai atout pour votre bien-être, avant les fêtes de Noël

En forme avant les fêtes

La période de fin d’année est souvent difficile à gérer. La forme est en berne, le moral aussi. Pas idéal alors que les fêtes approchent, propices aux écarts alimentaires importants.

Se laisser aller n’est pas la bonne solution. Au contraire, faire une détox va vous permettre de retrouver du tonus. Mais surtout, vous aborderez les fêtes avec un tout autre état d’esprit. Vous aurez conscience de vous être fait du bien pendant un mois, d’avoir rechargé les batteries et remis les compteurs à zéro.

En conséquence, votre corps vous dira merci, et vous éliminerez facilement les toxines et autres tracas accumulés pendant les longs et copieux repas de fête. Mieux : après une période de sérieux alimentaire, faire des écarts à Noël ou lors de la nouvelle année permettra d’entrainer votre corps à faire face aux attaques extérieures. Il s’entrainera à être plus performant dans l’évacuation des toxines, notamment au niveau de l’intestin.

Une flore intestinale au top

Une détox, si on schématise quelque peu, fonctionne de la manière suivante : vous allez pendant environ un mois désherber le jardin de votre corps, arrachant toutes les herbes. Et en même temps, en donnant à votre corps les aliments dont il a besoin, pour lesquels il est génétiquement conçu, vous allez replanter les bonnes herbes.

Dans ce processus, un élément est capital : votre flore intestinale. Celle-ci contrôle tout, absolument tout. Votre intestin ne se résume pas à un simple aspirateur à nutriments. Il est la pierre angulaire d’une détox réussie. Tout d’abord, sachez que votre flore intestinale est composée de 100 000 milliards de bactéries, pour un poids d’environ 1,5kg. Le rôle de ces bactéries est multiple. Elles favorisent une bonne digestion, permettent la bonne absorption des nutriments, jouent un rôle de barrière immunitaire et contrôle votre humeur via la sécrétion d’hormones du bonheur telle la sérotonine.

Ce n’est donc pas anodin de prendre soin, au cours d’une détox de plusieurs semaines, de cette petite armée au service de votre bien-être. Pour la rebooster au maximum, pas de secret : il vous faut consommer fruits et légumes bio en masse. Ceux-ci sont des aliments riches en fibres, et contiennent 30 à 40% de vitamines et minéraux en plus que ceux du commerce traditionnel.

Concernant les fibres tout d’abord, sachez que ceux-ci agissent comme une véritable chasse au sein de votre tube digestif. Ils permettent, une nouvelle fois, l’évacuation des toxines. Ils ralentissent également l’absorption des sucres, ce qui évite de subir un pic de glycémie. Ils tamponnent aussi l’acidité du corps, surtout si vous avez consommé des sures ou des protéines animales. Voilà pourquoi il faut ajouter des légumes verts un peu partout dans votre assiette.

Quant aux vitamines et minéraux, sans eux, nombre de réactions chimiques ne pourraient s’effectuer au sein de l’organisme. À commencer par les réactions immunitaires. « Que ton alimentation soit ta seule médecine », dit la maxime. À vous de l’appliquer, surtout en saison froide !