©iStock
©iStock

SOS sexe

Notre experte Amber Madison répond à vos questions les plus intimes 

« Comment puis-je durer plus longtemps au lit, en dehors de me rejouer des scènes de films d’horreur dans la tête ? » – Josh, Nanterre

Il est clair qu’avoir à penser à des choses non sexuelles pendant l’acte n’est pas le meilleur moyen de profiter de l’expérience. Mais rassurez-vous, tous les hommes veulent savoir comment tenir plus longtemps. Le meilleur moyen de durer, c’est de ralentir, voire de stopper. Si vous sentez que vous allez arriver au point de non-retour, retirez-vous, laissez retomber la pression et, pendant ce temps-là, occupez-vous de votre partenaire. Et repartez ensuite… Vous pouvez également vous entraîner en vous masturbant pour apprendre à bien identifier le moment auquel vous devez vous arrêter avant l’éjaculation. Exercez alors une pression à la base du pénis, entre les testicules, pour contenir l’érection, puis reprenez la masturbation une fois la pression retombée. Ce genre d’entraînement vous permettra, dans l’action, de mieux connaître votre corps et de savoir à quel moment ralentir pour durer. Mais n’oubliez pas non plus que les femmes n’ont pas forcément envie que cela dure des heures, que certaines redoutent la « surchauffe » et les irritations qui en découlent, et que leur orgasme peut aussi être déclenché par votre propre plaisir.

« Je me suis aperçu récemment que ma copine se masturbait beaucoup. Cela signifie-t-il que je ne lui suffis pas ? » – Sergio, Toulon

Détendez-vous, cow-boy. Savez-vous qu’un dîner complet et un simple dessert sont deux choses différentes ? Eh bien, il en va de même pour une relation sexuelle complète et un plan masturbation. Une relation, c’est romantique, intime, un partage. La masturbation, c’est un défouloir, pour jouir. Certaines ont besoin de se masturber trois fois par jour pour évacuer des tensions, mais n’ont pas envie pour autant de faire l’amour trois fois par jour. Maintenant, si votre copine préfère se masturber plutôt que faire l’amour avec vous, il y a en effet un problème. En revanche, si elle se masturbe lorsque vous n’êtes pas là, il n’y a pas péril en la demeure. Et pourquoi ne pas en profiter pour l’inciter à se masturber devant vous, cela peut aussi pimenter votre relation.

« Les filles font-elles attention au type de sous-vêtements que portent les garçons ? Et si oui, que préfèrent-elles ? » – Laurent, Strasbourg

Cela dépend des filles. Si votre copine se fait régulièrement les ongles, passe des heures à se coiffer et prend un soin tout particulier à s’habiller, il y a de fortes chances qu’elle ne soit pas indifférente à votre façon de vous vêtir, ni aux sous-vêtements que vous portez. Alors règle n° 1 : pas de slip kangourou. Jamais ! À moins que votre copine soit une fan de ce type de sous-vêtement et vous le fasse comprendre. Sinon, il y a de fortes chances que cela l’effraie, car c’est comme si vous lui disiez que c’est votre maman qui s’occupe de vous acheter vos slips. Privilégiez les boxers, et de préférence les boxers moulants si vous voulez être dans le coup. Question matière : choisissez le coton. Les boxers en synthétique sont un peu trop tape-à-l’œil, se déforment à la longue et peuvent laisser des odeurs peu agréables, ce qui n’est pas exactement le but recherché. Vous pouvez choisir des modèles en couleur, mais pas des motifs trop voyants – genre hawaïen ou à grosses fleurs. Pour des premiers rendez-vous, choisissez la sobriété et la classe, noir, gris foncé ou gris clair. Évitez le blanc, plus salissant et qui peut ternir avec le temps

« J’aimerais que ma copine soit plus active lorsqu’on fait l’amour, mais je ne sais pas quoi faire : j’ai l’impression qu’elle se contente d’attendre que j’aie fini. Comment changer cela ? » – Denis, Paris

Si elle est passive au point d’attendre que vous éjaculiez pour considérer que « c’est fait », ce n’est pas très bon signe : cela signifie qu’elle n’aime pas cela et, probablement, qu’elle va aimer de moins en moins. Je commencerais par lui demander quelles sont ses positions préférées, de quelle façon elle parvient le plus facilement à l’orgasme (avec les doigts ? la langue ? le pénis ?) et, plus globalement, quel type de relation sexuelle elle préfère. Si vous avez le sentiment qu’elle attend que vous ayez fini, il est possible qu’elle ne pense même pas à son plaisir. Si c’est le cas, il peut être intéressant d’expérimenter de nouvelles choses plus axées sur son propre plaisir, et lui demander ensuite ce qu’elle en pense, si elle a aimé, si elle a eu du plaisir. Bon, c’est sûr, ce n’est pas le conseil le plus révolutionnaire du monde, mais cela vous donnera des indications sur son état d’esprit et sur ce qu’elle attend d’une relation sexuelle. Et pensez à la caresser avant de vous occuper de votre propre plaisir. Concentrez-vous sur son clitoris. Les femmes ont souvent besoin d’une stimulation directe du clitoris pour avoir un orgasme, et la pénétration ne procure que rarement cette stimulation. En un mot, occupez-vous d’elle avant de penser à vous.