Vous voulez devenir un homme un vrai ? Voici l’ultime épisode de notre saga des 25 règles.

Voici l’ultime épisode de notre saga destinée à vous aider à devenir un homme, un vrai, mais aussi, un homme bien. Vous avez désormais toutes les clés en main ! A vous de jouer.

Règle n°21 : Un « finish » vaut mieux qu’un « perfect ».

Qui parmi nous n’a pas déjà un millier d’idées supposées nous rendre riches, améliorer le monde ou juste être marrantes ? Dépêchez-vous de vous planter avec et de récolter les opinions qui vous feront avancer. Un prototype grossier sera aussi bien, voire meilleur, que celui que vous auriez le temps de faire en une décennie.

Règle n°22 : Si vous n’avez pas peur c’est que vous n’allez pas assez vite.

Bien que ce soit une règle issue des courses de voitures, nous ne parlons pas ici de conduite automobile ; il n’y a que les adolescents et les idiots pour conduire trop vite en voiture. Mais un homme a besoin de se dépasser pour être sûr qu’il n’avance pas trop lentement. Repoussez les limites. Ne vous contentez pas de moins bien que ce que vous êtes né pour devenir.

Règle n°23 : Ne passez jamais plus de 90 secondes à lire un menu.

Jetez un œil aux viandes, aux poissons, aux pâtes, et choisissez un plat, vieux. Vous êtes déjà allé au restaurant, n’est-ce pas ? Vous choisissez un repas, pas un partenaire en affaires. Commandez et mangez. Et épargnez-nous les lamentations au sujet du glaçage à l’abricot.

Règle n°24 : Aspirez à la volonté et à la grâce.

Vous avez besoin d’obstination pour forger votre chemin. Un homme vit délibérément, il a des projets. Et vous, que voulez-vous accomplir ? Vos objectifs n’ont pas besoin d’être nobles ou coûteux ; il faut juste que ce soit les vôtres. Une famille ? Un savoir- faire ? Un secret à l’étranger ? Un handicap à un seul chiffre au golf ? Un homme doit être en chasse, courir après quelque chose. Et la grâce ? Eh bien, vous en aurez besoin quand vos projets seront contrecarrés par les limites de vos possibilités ou par la grande irascibilité de notre monde. La grâce est ce qui permet à un homme de rester humble quand il le faut et de ne pas oublier qu’il n’est qu’un grain de sable dans une immensité.

Règle n°25 : Tu seras reconnaissant.

Oui, c’est un commandement, et il est strict. Nous vous l’avons même écrit sous forme de commandement biblique pour vous persuader de son importance capitale. En fait, vous ne pouvez pas être un homme de premier ordre si vous n’êtes pas profondément reconnaissant. À quel sujet ? Ravis que vous posiez la question. Pour le cadeau qu’est votre genre. Pour ces muscles dans votre dos, ces neurones dans votre cerveau, pour votre rire, votre désir, votre courage. Pour toutes vos possibilités. Un homme, un vrai, sait apprécier l’ironie du sort qui l’a fait aussi fort, malin, vigoureux, alerte, habile sexuellement, aussi bien équipé et prêt à se lancer dans la vie. Soyez reconnaissant en vous servant de toutes vos possibilités.

Retrouvez les quatre autres épisodes des 25 règles pour devenir un homme :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Men’s Health France, et suivez-nous sur notre Twitter @MensHealthFR