©iStock

4 erreurs à ne pas commettre quand on fait des pompes

Découvrez 4 erreurs qu’il vous faudra éviter si vous voulez faire des pompes

Les pompes sont un exercice classique quand on cherche à travailler le haut de son corps. Bien souvent, on apprend à réaliser ce mouvement durant l’adolescence, pour épater les copains ou les filles. Mais, à cause de cela, il est fréquent de prendre de mauvaises habitudes et de réaliser un mouvement incorrect et parfois, dangereux pour votre posture. Men’s Fitness France vous présente 4 erreurs à ne pas commettre quand vous faites des pompes.

Erreur n°1 : Vous ne vous concentrez que sur la poussée

Ok, il s’agit de pompes, mais ça ne veut pas dire qu’il faille négliger la descente. Ne laissez pas la gravité travailler pour vous. La partie excentrique de l’exercice est tout aussi importante que la partie concentrique. Contrôlez votre descente sur un temps compris entre 5 et 10 secondes, puis remontez rapidement. Vous travaillerez ainsi vos muscles dans leur ensemble.

Erreur n°2 : Vos mains sont trop écartées

Vous pensez rendre l’exercice plus difficile en écartant les mains ? Vous vous trompez ! En écartant les mains, vous raccourcissez la distance entre vous et le sol et ainsi, diminuez le temps de l’exercice et le trajet musculaire. Placez vos mains à la verticale de vos épaules. C’est également le meilleur moyen de travailler à la fois les pectoraux et les triceps.

Erreur n°3 : Vous ne vous étirez pas

Parce que vous travaillez à poids de corps, vous pensez qu’il n’est pas nécessaire de s’étirer ? C’est une erreur commune mais qui, à force, pourra conduire à des tensions ou des blessures. Une fois vos exercices terminés, réalisez une série d’étirements des bras, et des pectoraux.

Erreur n°4 : Vous baissez la tête

Certains appellent ça « la tête de poulet ». Quand on commence à fatiguer, il est fréquent de laisser la tête s’affaisser vers le sol. L’alignement de la colonne vertébrale se retrouve alors brisé pouvant conduire à de graves blessures. Pensez toujours à regarder légèrement devant vos mains et de sentir l’alignement parfait de votre colonne vertébrale et de votre cou.