shaker
©Muscle & Fitness

Si vous buvez un shaker fade et granuleux et que vous devez agiter votre boisson pendant 10 minutes avant de la boire, il est temps d’effectuer une mise à niveau ! Les nouveaux ingrédients et les combinaisons de saveurs sont un bon début, mais ce n’est pas votre seule option. Avec ces conseils vous allez pouvoir déguster un shaker délicieux mais également plus healthy ! 

5 astuces pour faire un meilleur shaker protéiné

1 – Utiliser un mélangeur de qualité

shaker
©Muscle & Fitness

Essayez de prendre le blender le plus puissant possible pour ne pas avoir de grumeaux. De plus, un meilleur mélangeur vous permettra d’ajouter des légumes comme les épinards ou le chou et de les pulvériser si bien que vous n’aurez pas à les goûter.

2 – Faites le plein de fruits congelés

shaker
©Muscle & Fitness

Les aliments congelés ont tendance à être plus nutritifs que les fruits frais – quand ils sont congelés immédiatement après la cueillette, cela bloque les vitamines et les minéraux. Les fruits congelés peuvent également remplacer les glaçons, ce qui vous permet de refroidir votre boisson et d’ajouter une consistance « slushy » lorsque c’est mélangé.

3 – Investir dans les protéines en poudre

shaker
©Muscle & Fitness

La protéine en poudre doit contenir principalement l’ingrédient qu’elle met en avant. Recherchez 100 % de protéines de lactosérum, de blanc d’œuf ou de caséine. Choisissez-en un qui est faible en glucides (vous ne voulez pas payer un supplément pour les glucides, puisque vous pouvez vous les procurer facilement et à peu de frais à partir d’autres aliments.)

4 – Ne négligez pas les légumes

shaker
©Muscle & Fitness

Vous pouvez ajouter des légumes frais ou congelés à n’importe quel smoothie pour ajouter des éléments nutritifs et des fibres, ce qui vous aidera à vous rassasier et à éviter les calories supplémentaires plus tard. Les épinards ont une saveur subtils. Ils sont à peine détectables dans un smoothie mélangé à de la poudre de fruits ou de protéines (surtout si vous avez un mélangeur puissant). Le céleri et le concombre sont aussi de bons choix. Le gingembre et le persil peuvent ajouter du piquant à un milk-shake tout en apaisant votre estomac.

5 – Mettez à niveau vos modules complémentaires

shaker
©Muscle & Fitness

Vous avez probablement déjà vu des ingrédients funky comme de la poudre d’açaï, du maqui et de l’herbe de blé au bar à smoothie de votre salle de gym ou dans votre bar à smoothie local. Vous pouvez aussi les ajouter à vos shakes maison. Recherchez-les dans l’allée des aliments naturels de votre marché ou de votre magasin d’aliments naturels. Ils peuvent sembler chers, mais vous n’aurez besoin que d’une toute petite portion par smoothie.