5 règles pour réussir à la séduire sur les réseaux sociaux

Vous espérez utiliser Facebook ou Twitter pour séduire ? Voici 5 règles d’or pour séduire sur les réseaux sociaux.

« Composez votre tweet », « exprimez-vous »… Twitter et Facebook vous invitent à vous exposer chaque jour un peu plus. À l’heure de la communication 2.0, les réputations se font et se défont à la vitesse qu’il faut à votre index pour appuyer sur le bouton « publier », et les pages consacrées aux fails pullulent sur la Toile. Sachez que, si un post peut vous aider à ferrer une fille, il peut aussi en effaroucher mille… Lorsqu’une femme étudie votre profil, elle ne cherche pas tant à connaître la destination de vos dernières vacances ou ce que vous avez dans le pantalon qu’à analyser la façon dont vous entrez en relation avec le monde extérieur. En un seul clic sont désormais accessibles des pans entiers de votre vie et tout n’est pas toujours beau à voir. Certaines attitudes comme la frime ou l’impolitesse sont carrément rédhibitoires pour la gent féminine. Pire, il semblerait que les hommes soient programmés pour commettre de tels impairs : faire son coq serait normal, même sur la Toile. Ce que les femmes cherchent avant tout dans les réseaux sociaux, c’est l’interaction avec les autres, alors que les hommes se contentent de la publicité que ce média leur offre. Alors comment synchroniser votre mode opératoire avec les attentes des femmes ? Facile : n’ayez pas peur de dire ce que vous pensez… mais ajustez votre discours. Il s’agit de commencer à générer du lien et plus seulement de poster à tout va. Osez questionner le monde et créer le débat. Une fille vous plaît ? C’est le moment de mettre cinq règles simples en application pour la séduire sur les réseaux sociaux. Et si votre réputation ne ressort pas trop entachée de sa première recherche Google, il y a fort à parier qu’elle ne restera pas longtemps une amie virtuelle…

Règle n°1 : Tout est dans le détail.

Contrairement aux hommes, dont les recherches se limitent généralement aux photos en petite tenue, les femmes, elles, scannent les profils avec la rigueur et la méticulosité des détectives. Elles opèrent une analyse très précise des informations qu’elles trouvent, et un détail anodin peut retenir leur attention. Un « c’est compliqué » sera automatiquement perçu comme un signal d’alerte. C’est sur ce genre de détails de votre histoire personnelle ainsi que sur votre façon d’interagir avec les autres que s’attardent avant tout les femmes.

Gardez une dose de mystère.

Ne laissez pas filtrer trop d’informations tout de suite. Configurez les paramètres de votre profil de sorte que seuls vos amis puissent y accéder. Pour éviter tout conflit, éliminez les photos de vos ex et les statuts les concernant, et évitez de livrer des informations trop personnelles. Ce genre de précautions vous préservera de toute jalousie excessive, tout en vous permettant de garder un peu de mystère. Pour Randi Zuckerberg, sœur de Mark et ancienne directrice du marketing chez Facebook, « il est impératif d’avoir partagé des moments avec elle dans la réalité avant de lui envoyer votre amicale requête ». Et elle ajoute : « Si vous n’êtes pas encore prêt à la présenter à vos amis ou aux membres de votre famille dans la vraie vie, aucune raison de le faire virtuellement. » Jouez-la rétro et dites-lui que vous préférez lui parler au téléphone que de la poker.

Règle n°2 : Privilégiez la qualité. 

On a tendance à oublier qu’Internet reflète seulement une infime partie de ce que nous sommes réellement. Alors prenez garde à l’effet de loupe de tels réseaux sociaux. Postez peu mais efficace ! Une réussite culinaire, un paysage à couper le souffle… Pour la faire réagir, suivez le conseil de Randi Zuckerberg et postez-les sur Instagram. Succès garanti ! Montrez-vous sous votre meilleur jour, mais n’en faites pas trop. Inutile de jouer à Monsieur Parfait. Il y a peu de chance qu’elle s’intéresse de près à vos dérapages passés. Nul besoin, donc, de censurer les photos de beuveries remontant au lycée… mais cachez celles qui datent de la semaine dernière !

Illustrez-vous !

Postez des photos de vous, les femmes adorent ça ! Mais, plus encore que les hommes qui prennent soin de leur corps (et le montrent !), elles apprécient la sobriété et la discrétion. À bannir absolument : les photos de vous avec toute femme qui ne serait ni une amie ni un membre de votre famille. Cela ne ferait qu’éveiller ses soupçons. C’est un vrai repoussoir. Elle risque non seulement de se demander « qui est cette fille ? », mais surtout « pourquoi avoir choisi de poster cette photo avec elle ? ».

Règle n°3 : Vos amis sont vos ennemis. 

Si vous avez une fille en vue, briefez vos amis… « Nombre d’études montrent que les informations postées par vos amis sur votre profil ont un impact plus fort que celles que vous livrez vous-même », commente Carolina Toma, professeur en communication à l’université du Wisconsin, spécialisée dans l’étude des réseaux sociaux et des sites de rencontres en ligne. Votre entourage sera moins facilement taxé de partialité, alors veillez à ce que vos amis contribuent à véhiculer une bonne image de vous.

Contrôlez ce qui se dit.

La plupart des réseaux sociaux vous permettent de modérer les propos que les autres tiennent sur vous. Configurez votre smartphone de façon à recevoir des notifications à chaque fois que quelqu’un commente votre fil d’actualité. En cas de litige, utilisez votre droit de regard et n’hésitez pas à effacer les propos qui ne vous conviennent pas. Même remarque pour les tags. Si vous n’avez pas particulièrement envie d’être vu sur des photos vous montrant deux soirs de suite au bar du coin, demandez à pouvoir les passer en revue avant leur publication.

Règle n°4 : Communiquez !

Les femmes sont largement majoritaires sur les réseaux tels que Facebook (58 % des usagers) et Pinterest (70 %) parce qu’ils mettent l’accent sur les échanges. Selon une étude récente de l’université Harvard, « c’est l’empathie qui détermine leur mode de relation au monde et aux autres ». Les hommes, qui ressentent moins ce besoin de connexion, se retrouvent, eux, plus nombreux sur des sites tels que Google + ( 64 % d’hommes) ou LinkedIn (54 %) parce qu’ils leur permettent de mettre en avant leurs réalisations. Cette différence illustre bien une société où les hommes cherchent avant tout à être reconnus par leur statut social, alors que les femmes veulent simplement entrer en relation avec les autres.

Parler, oui, mais parler avec.

Et si vous vous mettiez à communiquer réellement ? Les femmes recherchent des hommes pour qui la communication ne pose pas de problème. Pour elles, il n’y a qu’un pas entre être un bon ami et être un bon petit copain. Elle tweete sur sa prochaine participation à un marathon? Au lieu de commenter sa tenue, encouragez-la et donnez-lui des conseils!

Règle n°5 : Souriez vous êtes regardé !

Avec la montée en puissance d’Instagram, la plupart des hommes se contentent de laisser parler les images. Et comme 61 % des usagers d’Instagram consultent leur compte au moins une fois par jour, vous pouvez être sûr qu’aucun de vos posts ne passera inaperçu. Bref, publiez avec parcimonie et prudence. Et n’oubliez pas que, pour la séduire, vous n’êtes pas obligé de choisir entre le choc des photos et le poids des mots (doux).

Narcisse, sors de ce corps !

Arrêtez donc de vous regarder le nombril ! Plus vous tournerez votre objectif vers l’extérieur, mieux ce sera. Loin de paraître à leur avantage, les hommes qui ne postent que des vidéos d’eux sont perçus comme des êtres narcissiques. Fini les courts métrages dont vous êtes le héros, les photos devant le miroir, ou toute image qui reflète un ego exacerbé… À force de ne vous préoccuper que de votre petite personne, vous finirez par contredire la visée même du site dans lequel vous postez. Faites un peu de place aux statuts pertinents, commentez l’actualité, réinventez votre quotidien, bref ouvrez-vous aux autres et au monde, et, par pitié, épargnez à vos amis et followers la photo de votre déjeuner !

Retrouvez nos derniers articles sexo :

Rejoignez-nous sur notre page Facebook : Men’s Health France, et suivez-nous sur notre Twitter @MensHealthFR