©iStock

6 règles pour un sommeil réparateur

Le sommeil profond et réparateur ne sort pas de nulle part. Il faut gérer plusieurs facteurs internes et externes à notre corps pour y parvenir. Voici ce qu’il faut faire, et ce qu’il faut éviter 

Ce qu’il ne faut pas faire…

Juger la qualité du sommeil par sa durée

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas dormi huit heures que vous avez fait une mauvaise nuit. Soyez objectif. Comment vous sentiez-vous au réveil ? Étiez-vous fatigué en journée, ou étiez-vous plein d’entrain ? Si vous étiez en forme, c’est peut-être que vous avez mieux dormi que vous ne le pensez.

Se retourner dans tous les sens

Si vous dormez généralement, disons, six heures, il est inutile d’aller au lit deux heures avant juste parce que vous avez entendu dire qu’il fallait garder les yeux fermés pendant huit heures. Vous serez alors frustré, et votre cerveau se dira qu’il est normal d’être au lit et de rester éveillé. Votre chambre ne doit servir qu’à dormir. Et à faire l’amour, bien sûr.

Avaler des cachets comme des bonbons

Le médecin peut vous prescrire des médicaments pour vous aider à soulager l’insomnie chronique, mais cela peut aussi nuire à votre mémoire. Votre sommeil s’en trouvera perturbé sur le long terme. Les compléments alimentaires, eux, peuvent avoir un effet bénéfique sans ces côtés négatifs. Essayez la mélatonine (entre 3 à 5 mg), la L-théanine (un composant du thé vert), ou la GABA, un neurotransmetteur qui régule l’humeur.

Ce qu’il faut faire

Ce lever à la même heure tous les jours

En faisant cela, vous parviendrez à aller vous coucher tous les jours à la même heure, affirme le Dr Adam Bramoweth, spécialiste du sommeil au VA Pittsburgh Healthcare System. Vous n’arrivez pas à vous lever ? Essayez le réveil Pavlok Shock, qui vous réveillera doucement en vous envoyant des petites secousses (environ 110 euros, pavlok.com). Il suffit de le régler à partir d’une appli.

Individualiser son sommeil

Les applis de suivi fitness vous aideront à le faire. Une étude a démontré que les appareils Fitbit nouvelle génération sont quasiment aussi précis que les tests effectués en laboratoire lorsqu’il s’agit de relever la fréquence cardiaque et les mouvements nocturnes. Combinez ces données avec vos observations (température de la pièce, bruits, grognements de votre compagne, etc.) pour trouver la formule qui vous permet de dormir au mieux.

Se fixer de vrais objectifs

La revue Sleep Science and Practice a établi un lien entre les objectifs de vie des adultes et la qualité de leur sommeil. Autrement dit, le fait d’être perdu dans la vie nuira à votre sommeil. Fixez-vous alors des buts précis. Notez-les sur des Post-it que vous et accrocherez au mur (avec une photo) et voyez si votre sommeil s’améliore et devient plus réparateur.

Cyrielle Roux