©iStock

8 aliments à éviter avant vos entraînements

Si vous ne voulez pas que des crampes d’estomac, des brûlures d’estomac ou des nausées perturbent votre entraînement quotidien, évitez ces aliments irritants

Vous savez quand votre corps est à son meilleur niveau. Vous vous sentez plein d’énergie, puissant et invincible à la salle de gym. La plupart de ces sensations peuvent être attribuées à votre nutrition, en particulier aux aliments que vous mangez avant votre entraînement.

Si vous ne voulez pas trimer pendant vos entraînements en souffrant de nausées, de crampes d’estomac ou de reflux acides, écoutez les conseils de Jim White, porte-parole du RD, de l’ACSM HFS et de l’Academy of Nutrition and Dietetics et propriétaire et président des studios Jim White Fitness & Nutrition. Il a sélectionné les aliments qui n’ont pas leur place avant vos séances d’entraînement. Il n’y aura donc aucun frein lors de vos séances à la salle de gym, à la piscine ou sur la piste.

Les aliments inhabituels

« Ne changez pas ce que vous faites avant vos entraînements si ça fonctionne déjà pour vous ! « , déclare White. Globalement, vous ne voulez pas essayer quelque chose auquel votre corps n’est pas habitué. Vous donnez l’opportunité à votre corps de faire l’expérience de toutes sortes d’effets secondaires désagréables : des gaz, des nausées, une indigestion, des brûlures d’estomac et certains plus imagés, je vous laisse imaginer… Restez fidèle à ce que vous connaissez et utilisez la méthode des essais et des erreurs.

Les grandes salades

« Trop de légumes fibreux comme les légumes verts à feuilles, le brocoli et le chou-fleur sont difficiles à digérer », affirme White. Il en résulte un bon nombre de gargouillements, de l’inconfort et des douleurs gastro-intestinales. « Avant de vous entraîner, n’abusez pas de tout ce qui est à base de plantes, ajoute-t-il. Préférez une salade de fruits avec un yaourt ».

Les cheesburgers

Évitez de manger un burger à midi si vous avez l’intention de vous entraîner le soir, même si vous optez pour un pain au blé complet et une viande de bœuf maigre. « Les hamburgers contiennent entre 10 et 30 grammes de matière grasse par portion, sans compter la garniture, déclare White. Ce n’est jamais une bonne idée de manger un repas très calorique avant de s’entraîner. Vous n’aurez jamais le temps de le digérer avant de soulever des poids ou avant de courir ».

Les galettes de riz sucrées

« Les galettes de riz sont une bonne option pour absorber des glucides rapidement et facilement. Mais elles ne donnent pas d’énergie sur le long terme, affirme White. Évitez les glucides sans valeur nutritive et préférez une tranche de pain complet grillé ».

Les jus

La plupart des fruits peuvent être un excellent en-cas à boire avant vos séances d’entraînement grâce à leur teneur en fibre élevée et leurs bons glucides. En revanche, les jus sont principalement composés de sucre. « Évitez les pics d’énergie, prévient White. Vous regretterez la chute que vous subirez en plein milieu de votre entraînement ».

Les haricots

« Les haricots peuvent être bons pour votre cœur mais leur forte teneur en fibres peut vous causer un inconfort important, déclare White. Personne ne voudra être à côté de vous sur le tapis de course plus tard dans la journée ».

Les graines de lin

Là encore : « Évitez les aliments à teneur élevée en fibres », conseille White. Quand vous digérez rapidement et que vous vous entraînez, un fort risque de gastro est à craindre. « Les céréales complètes à basse teneur en fibres comme le pain complet, les pâtes, le couscous ou une petite portion de riz brun sont plus adaptées ».

Les aliments frits et les viandes grasses

Non pas que l’on vous ait déjà recommandé de manger des aliments frits ou des viandes grasses (pensez à de la viande séchée et à du bacon), mais ces aliments créeront du désordre dans votre système digestif si vous les mangez juste avant votre entraînement. « En plus d’avoir l’impression d’avoir trop mangé, la combinaison entre une trop grande quantité d’huile et de matière grasse augmente le risque de reflux acides, affirme White. Si vous souffrez déjà de brûlures d’estomac, les aliments gras peuvent les empirer en détendant la valve qui sépare votre estomac de votre gorge ».