Aggression soulevé de terre

La salle de musculation est le reflet de la société. On peut se créer des liens d’amitié avec d’autres pratiquants, discuter, faire des connaissances, et malheureusement également tomber sur des imbéciles. C’est le cas de Charles-Antoine Lalonde, un jeune habitant de Montréal qui s’est fait agresser par un membre de la salle Buzzfit pour avoir fait trop de bruit lors de son soulevé de terre.

Agressé pour avoir fait trop de bruit

Le jeune Lalonde a expliqué que le staff de la salle de sport Buzzfit l’avait autorisé à faire du soulevé de terre à condition de mettre des matelas de gym sous les disque pour ne pas faire trop de bruit. Ce qu’il a fait sans discuter. Cependant, cela n’a pas plu à un autre membre de la salle, qui a trouvé intelligent de venir stopper le jeune powerlifter en plein exercice. Comme on peut le voir sur la vidéo, cet abruti vient appuyer sur la barre alors que Lalonde est en pleine montée. Un geste qui aurait pu sérieusement blesser le pauvre Lalonde, qui était d’ailleurs loin de faire un vacarme insupportable. S’en suit une altercation animée dans laquelle il lui est intimé de partir de la salle par l’autre homme.

Elan de solidarité pour le jeune powerlifter

Lalonde est un client de Pete Rubbish, un coach renommé sur les réseaux sociaux. Ayant capturé l’incident sur sa caméra, il décide de l’envoyer à son coach qui partage à son tour la vidéo sur ses réseaux. La vidéo fait tout de suite réagir les internautes et cumule à ce jour plus de 3 millions de vues. Dans l’obligation de réagir, Buzzfit a décidé de bannir l’agresseur de ses salles et a essayé de contacter Lalonde pour lui offrir un accès gratuit à vie pour lui et sa famille. Dans le même temps, de nombreuses salles de Montréal lui ont proposé de l’accueillir gratuitement, en précisant que chez eux, il n’y avait aucun problème à faire du soulevé de terre, même bruyamment.