La Team Men's Fitness Warriors à la BAREFiiT
© D.R

Ce week-end avait lieu la BAREFiiT, première course d’obstacles sur plage et pieds nus. Retour en vidéos sur le parcours de la Team Men’s Fitness Warriors!

BAREFiiT : les Men’s Fitness Warriors au pied du podium !

Il faisait beau, il faisait chaud et tout le monde avait le sourire. Pour sa première édition, la BAREFiiT avait bien fait les choses, avec un magnifique village partenaire planté juste à côté de l’immense plage du Grand Travers, à la Grande Motte. Restauration, podium d’animations, l’ambiance muscles-testo-tatouages-leggings moulants a régné pendant 2 jours, rythmée par une musique entraînante utile aussi bien pour s’échauffer avant de prendre le départ de sa course que pour esquisser quelques pas de danse sur le dancefloor improvisé.

Forcément, dans ce décor, l’équipe des Men’s Fitness Warriors attirait tous les regards. Avec en « tête de gondole » Grégoire Rezzonico, l’actuel leader du championnat français de Spartan Race et Tony Voisin, vice-champion du monde de courses d’obstacles 2017 et récent candidat du Ninja Warrior sur TF1, impossible de passer inaperçu. D’autant que les 2 autres membres de cette dream team, Adrien Raffault, coach sportif basé à Biarritz et l’acteur italien Gian Marco Tavani, ne pouvaient pas laisser indifférentes les dizaines de filles venues relever le défi et s’éclater entre copines.

Un concept ludique et accessible

Avec ses départs par vagues toutes les 30 minutes, son « SAS » délimité par une palissade à franchir, son échauffement collectif, son parcours d’environ 10 kilomètres et ses 25 obstacles à franchir, difficile de ne pas voir le petit côté Spartan de la BAREFiiT. Seules véritables différences, l’obligation de courir pieds nus et de franchir certains obstacles à 4, en mode solidaire, en particulier pour certains portages collectifs. Et puis, bien sûr, le terrain. Plat. Comme une plage, quoi ! « Quand tu as fait la Spartan à Morzine, avec 1600 m de dénivelé, la plage, c’est forcément vachement plus cool », commentera Grégoire Rezzonico à l’arrivée. Partis en mode « on trottine pour attendre Gian Marco et on se fait plaisir », les Men’s Fitness Warriors ont tout de même décroché une belle 4ème, en à peine plus d’une heure et quelques secondes seulement après les 3èmes, ratant le podium d’un cheveu.

Si les trois costauds de l’équipe ont couru en mode « promenade du dimanche », ce fut un peu plus compliqué pour le bel Italien, novice dans ce style d’épreuve (et qui se faisait gentiment chambrer par ses partenaires depuis plusieurs jours déjà). Si l’acteur s’était tout de même un peu entraîné, difficile de concilier son emploi du temps avec une préparation sérieuse, surtout au niveau de certains obstacles comme le pont de singe, sorte de portique à franchir en passant de barre en barre à la simple force des bras. Finisher avec le sourire, Gian Marco rendra un hommage appuyé à ses camarades d’équipe pour leur soutien et leur solidarité. Et fera la promesse de s’entraîner sérieusement pour revenir l’année prochaine et gagner la course. Rendez-vous pris !