Bodybuilders avec un gros ventre
© Muscle & Fitness

Si vous regardez les champions présents sur la scène de Mr Olympia depuis une bonne dizaine d’années, vous remarquerez que les biceps et les épaules des compétiteurs ne sont pas les seules parties du corps à s’agrandir. En effet, leur ventre grossit presque à vu d’oeil. Des concurrents de premier plan comme Phil Heath, Kai Greene ou Ronnie Coleman, 8 fois Mr Olympia, ont tous posé le pied sur scène avec un ventre gonflé et prêt à exploser. Ce phénomène s’appelle le Bubble Gut.

Pourquoi les bodybuilders ont un gros ventre ?

Pourquoi les bodybuilders se présentent sur scène avec des ventres de femmes enceintes ? « Il n’y a pas de données fermes, ce ne sont que des suppositions « , nous confie le Dr Thomas O’Connor. alias « Anabolic Doc », qui se spécialise dans les patients cherchant à se rétablir de l’utilisation de stéroïdes anabolisants. Cependant, M. O’Connor poursuit en expliquant que le Bubble Gut est le résultat de l’utilisation de produits dopants – en particulier l’insuline et l’hormone de croissance humaine (HGH) – associée à un régime riche en calories et en glucides.

« Ce ne sont pas les stéroïdes en elles-mêmes qui sont responsables », dit O’Connor. « Les stéroïdes ont été utilisées dans les années 70, 80 et 90 et les champions de l’époque n’ont jamais eu de Bubble Gut. Alors, que s’est-il passé ? Les compétiteurs d’aujourd’hui abusent, tout simplement. Les concurrents prennent tous plus d’insuline (une substance utilisée pour augmenter le volume, ce qui peut causer des ballonnements), d’HGH et de calories – jusqu’à 10 000 calories par jour et presque 1 000 grammes de glucides. » Quant à savoir à quel moment on dépasse la limite, M. O’Connor indique que les concurrents peuvent parfois prendre plus de 10 UI (unité internationale) d’HGH, ce qui est cinq fois plus que les 1 à 2 UI standard – ou moins – prescrites dans le cadre de la médecine anti-âge.

Beaucoup de spectateurs pensent également que le Bubble Gut provient d’une augmentation de la taille des entrailles, poussant ainsi l’intestin. Ce n’est que partiellement vrai.

« Beaucoup de gens pensent que l’hormone de croissance va augmenter la taille de vos organes internes, causant ce phénomène de gonflement », dit Dorian Yates, six fois M. Olympia (1992-97), dans une interview avec Joe Rogan en juillet 2017. « J’ai fait une batterie de tests où ils ont mesuré tous mes organes internes et ils étaient parfaitement normaux. » « La croissance intestinale est multifactorielle, ajoute M. O’Connor. Ces facteurs sont : la génétique, l’augmentation des calories, l’HGH et l’insuline, et la rétention d’eau, en raison de l’ingestion démesurée de glucides.

Pourtant, cette année le vainqueur de Mr Olympia, Shawn Rhoden n’avait pas de Bubble Gut. Alors comment peut-on éviter ce phénomène ? Tout simplement en prenant moins de HGH, d’insuline et en ingérant moins de calories. Espérons que la victoire de Shawn Rhoden cette année changera les normes pour récompenser les physiques esthétiques et moins gonflés dans les années à venir.