Ils sont caloriques, mais raffinés, gras et savoureux. Le combat des fromages est un choc de sumos : jouer des lipides ne suffit pas !

Qualifications :

BRIE
Protéines : 20,75 g Lipides : 27,68 g VitamineA:174 g

CHÈVRE FRAIS
Protéines : 18,52 g Lipides : 21,08 g Vitamine A : 288  g

MUNSTER
Protéines : 23,41 g Lipides : 30,04 g VitamineA:298 g

CAMEMBERT
Protéines : 19,8 g Lipides : 24,26 g VitamineA:241 g

PARMESAN
Protéines : 35,75 g Lipides : 25,83 g Vitamine A : 207  g

ROQUEFORT
Protéines : 21,54 g Lipides : 30,64 g Vitamine A : 294  g

GOUDA
Protéines : 24,94 g Lipides : 28 g VitamineA:165 g

GRUYÈRE
Protéines : 29,81 g Lipides : 32,34 g Vitamine A : 271  g

Tous nos poids lourds affichent une impressionnante recette lipidique. Le chèvre est plus léger et il profite de la graisse de son adversaire pour lui asséner sa terrible vitamine A. Bonne pour la peau, la vision et les défenses immunitaires, celle-là est aussi la botte secrète du gruyère et du munster.

Demi finale :

CHÈVRE FRAIS
Calcium : 140 mg Phosphore : 256 mg Sodium : 388 mg

MUNSTER
Calcium : 717 mg Phosphore : 468 mg Sodium : 628 mg

PARMESAN
Calcium : 1 184 mg Phosphore : 694 mg Sodium : 1 602 mg

GRUYÈRE
Calcium : 1 011 mg Phosphore : 605 mg Sodium : 336 mg

Le parmesan frôle la disqualification quand les juges voient son taux de sel. Mais sa pâte cuite et longtemps affinée l’ont transformé en machine à calcium et à phosphore. Presque tous les mécanismes du corps en dépendent. Sur ce terrain, le gruyère était pourtant un adversaire solide. Le chèvre est sans consistance à ce stade de la compétition. Le munster n’a aucune difficulté à l’étaler.

Finale :

MUNSTER
Fer : 0,41 mg Zinc : 2,81 mg Cuivre:31 g

PARMESAN
Fer : 0,82 mg Zinc : 2,75 mg Cuivre:32 g

Le munster est très fort. Il affiche un beau zinc, et son cuivre est honnête. Mais le jury n’a pas la preuve qu’il n’a pas été dopé par les métaux de sa cuve de fabrication. Il aurait pu l’emporter à l’odeur, mais il est coulé par le parmesan qui l’achève avec son fer.

Vainqueur : Le parmesan !

L’Italien remporte tous les suffrages : c’est la Ferrari du fromage. Avec sa pâte pressée cuite, il peut être affiné de 1 à 4 ans. Ce procédé de fabrication élimine l’eau et concentre les minéraux et les oligoéléments.

———————————————-

Et pour mieux manger :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?