Les premiers rayons de soleil viennent cogner à la fenêtre de votre bureau et vous réchauffer gentiment le visage. Vos seules obsessions : vous la couler douce et regarder les fleurs pousser ? Voici quelques astuces pour glander sans vous faire repérer.

Multipliez les pauses
Buvez énormément d’eau ! Plus vous boirez, plus vous multiplierez les pauses pipi. Et si vous êtes fumeur, vous multiplierez par deux le nombre de pauses. Pour les matins difficiles, prétextez avoir l’estomac dérangé afin d’aller continuer votre nuit assis bien confortablement enfermé dans les toilettes.

Ne déjeunez pas avec vos collègues
Laissez-les partir et profitez-en pour vous dorer la pilule lorsqu’ils déjeunent, puis partez lorsqu’ils reviennent.
Ils ne se rendront pas compte de l’heure à laquelle vous êtes parti, et vous pourrez en profiter pour prolonger la pause déj.

Prenez votre temps
Même si votre boulot est terminé, ne le rendez pas le jour même ! Enregistrez la fin de votre document à rendre dans un fichier à part que vous collerez au dernier moment.

Déléguez
Multipliez les « Tiens, tu peux me dépanner sur ce dossier ? » ou les « Hé, toi, le stagiaire ! Je trouve que tu as un fort potentiel, j’ai confiance en toi, et c’est pour cela que je vais te confier cette mission de la plus haute importance ! ». Mieux ! En augmentant la somme de travail par procuration, il sera plus difficile de remonter jusqu’à vous en cas de boulette.

Ayez l’air débordé
C’est le b. a.-ba du parfait glandeur. Marchez d’un pas pressé dans les couloirs, avec si possible un dossier sous le bras. Éparpillez des feuilles sur votre bureau. Collez des Post-it incompréhensibles sur votre écran, avec toujours en évidence un ou deux portant la mention « urgent ! ».

Faites semblant de travailler
Ça paraît évident, mais toutes vos actions personnelles doivent avoir l’air d’être professionnelles. Que vous surfiez sur le Web ou jouiez à un jeu en ligne (avec toujours, bien sûr, deux doigts posés sur alt + tab pour pouvoir changer d’écran rapidement !), faites-le en ayant l’air de travailler. Froncez régulièrement les sourcils pour faire croire au collègue qui vous fait face que vous êtes occupé, et soufflez de temps à autre pour signifier la pénibilité de votre tâche… même si vous êtes en train de gagner au solitaire.

Faites-vous bien voir de votre patron
Si vous avez quelque chose d’important à faire comme préparer vos vacances sur Internet ou conduire votre voiture au garage, profitez-en pour partir plus tard ou arriver plus tôt en prenant bien soin de signaler votre zèle à votre supérieur.

Balancez
Soyez le premier à pointer du doigt auprès de votre hiérarchie le manque de productivité de votre service. Mieux, repérez les autres glandeurs (moins préparés que vous, car ils n’ont pas lu Men’s Health, eux !) et dénoncez-les. Oui, c’est moche, mais c’est ainsi. Il en va de la survie de votre farniente !

La méthode ultime
Le Graal de tout glandeur qui se respecte, la technique imparable pour être tranquille jusqu’à la retraite : devenez chef vous-même !

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant