Si vous êtes sujet aux crampes, c’est la faute de vos parents.

Selon de nouvelles recherches effectuées en Afrique du Sud, les crampes d’origine sportive pourraient avoir une cause génétique. Les scientifiques ont noté une plus forte probabilité de crampes induites par l’entraînement chez les athlètes de sports d’endurance possédant une variante particulière du gène codant pour le collagène de type V. Ce gène pourrait provoquer un raidissement des fibres de collagène, d’où une moindre capacité du pratiquant à résister aux contraintes physiologiques liées à l’exercice. Si vous souffrez de ces contractions douloureuses, songez à vous hydrater et à reconstituer votre stock d’électrolytes tels que le potassium et le sodium.

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant