L'entraînement de The Rock pour Skyscraper
© Universal Pictures International France

On va finir par s’y habituer. Dwayne Johnson est à l’affiche d’un nouveau blockbuster ce mercredi avec la sortie de Skyscraper. Cette fois-ci, il doit sauter sur un gratte-ciel en feu pour sauver sa famille. Il en faut des muscles pour réussir à s’accrocher après un saut de 30 mètres non? Alors voici l’entraînement de The Rock pour Skycraper !

L’entraînement de The Rock pour Skyscraper

Après avoir mis la misère à un singe, un croco et un loup géants dans Rampage, Dwayne Johnson a déjà repris du service. Cette fois, en ex-agent du FBI mais devenu unijambiste (ça se complique!) affecté à la sécurité des gratte-ciels. Muté en Chine avec femme et enfants pour bosser sur le plus grand immeuble du monde,il va devoir les sauver de l’édifice en feu. Et quand The Rock sauve, il sauve ! Saut depuis une grue, suspension dans le vide, castagne et blagues face caméra, rien n’arrête notre surhomme préféré dans ce film estival à la recette assumée. Prenez un peu du Bruce Willis de Piège de cristal, ajoutez un brin de Cliffhanger, une pincée de Tour Infernale et une bonne dose du big Dwayne. Vous obtiendrez un film à coup sûr… vertigineux !

Dwayne Johnson se rend à la salle six jours par semaine, se concentrant habituellement sur une partie du corps par jour. « J’ai mon casque sur les oreilles. J’écoute ma musique. Je suis concentré à 100%. Il n’y a pas de perte de temps et d’efforts quand il s’agit de m’entraîner. » Et pour Skyscraper, The Rock n’a encore une fois pas ménagé ses efforts !

L’entraînement de Dwayne Johnson n’est jamais le même d’un film à l’autre, car il l’améliore constamment et essaie de nouvelles choses. Cependant, il aime entraîner les gros groupes musculaires une fois par semaine et les petits muscles (biceps, triceps et mollets) deux fois. Pour chaque série, il commence avec des répétitions relativement élevées, environ 15, et fait moins de répétitions au fur et à mesure qu’il progresse vers un poids plus lourd. Il fait souvent des dropsets sur la dernière série de presque tous les exercices. Les périodes de repos sont courtes (30-60 secondes).

L’entraînement épaules de The Rock

  • Développé militaire assis: 3 séries de 10-15 reps
  • Elévations frontales aux haltères: 3 séries de 10-15 reps
  • Elévations latérales aux haltères: 3 séries de 10-15 reps
  • Oiseaux aux haltères ou à la machine: 3 séries de 10-15 reps
  • Elévations latérales aux câbles en unilatéral: 3 séries de 20-25 reps par côté
  • Shrugs à la barre: 3 séries de 8-10 reps
  • Shrugs aux haltères: 3 séries de 10-12 reps

Avec un dropset pour chaque dernière série de tous les exercices !

En attendant d’avoir les épaules de The Rock, vous pouvez toujours vous rendre en salles dès demain pour le découvrir dans Skyscraper !