L’été est enfin là, avec ses vacances tant attendues et amplement méritées. Ses longues heures à lézarder au soleil… Ses baignades pour se mettre au frais, ses parties de beach-volley endiablées et ses rencontres qui, souvent, ne se prolongent pas à la rentrée… Seulement voilà, toutes ces petites joies du quotidien du vacancier ne sont pas sans danger. Un départ qui tourne mal sur une autoroute encombrée ; un teint hâlé qui se transforme en brûlure du deuxième degré ; une foulure dans le sable en voulant imiter les gars d’Alerte à Malibu ; une piqûre d’oursin mal placée (en même temps, une piqûre d’oursin n’est jamais bien placée) ; une vilaine IST ou une tourista carabinée… Heureusement, Men’s Health est là pour vous aider à les éviter et, si le mal est déjà fait, à réparer les dégâts.

1 – Sur la route

[box type= »success » align= »alignleft » ]Vos dates de vacances sont posées, votre mobile home réservé. Votre voiture et votre thermos de café sont remplis à ras bord. Vous êtes enfin prêt à affronter ce que les spécialistes appellent « la grande transhumance » (la galère dans les bouchons, quoi !). Mais prendre la route, surtout lorsque vous n’êtes pas seul à avoir eu la même idée, peut s’avérer un véritable cauchemar… voire un réel danger ![/box]

[highlight]Les bouchons[/highlight]
Vous avez l’impression que les fameux « chassés-croisés » tombent systématiquement sur vous ?

[highlight]COMMENT ÉVITER LE DANGER[/highlight]
La solution la plus simple pour éviter les bouchons reste encore de partir en décalé : un autre jour que le samedi noir, comme vous l’indiquera le site de Bison Futé (www.bison-fute.equipement.gouv.fr) ; la veille, en prenant soin de réserver un hôtel sur la route ; ou tout simplement dans la nuit, en n’oubliant pas de faire une pause toutes les deux heures, car la conduite nocturne est plus fatigante.
Autre astuce : posséder un GPS directement relié à Infotrafic, afin de pouvoir contourner les embouteillages. Même si, en période de forte affluence, l’objet ne peut pas faire de miracles.

[highlight]SI C’EST DÉJÀ TROP TARD[/highlight]
Vous aviez croisé les doigts ? Espéré passer Bordeaux avant midi ? Pourtant, force est de constater que, à l’arrêt depuis trente minutes, vous êtes bel et bien en plein dans les bouchons. En même temps, vu que la plupart des locations vont du samedi au samedi, difficile de faire autrement. La première des recommandations est de garder son calme. Coupez éventuellement votre moteur, mais ne descendez pas de votre voiture, car d’autres véhicules peuvent circuler sur la bande d’arrêt d’urgence. Aérez votre habitacle et pensez à vous hydrater. Et en cas de pétage de plombs, arrêtez-vous à la prochaine aire de repos, à deux kilomètres, c’est-à-dire à une heure trente de là.

 

[highlight]La somnolence[/highlight]
Ah ! le fameux « petit coup de barre » ! Sans conséquences lorsqu’on est en train de mater Pirates des Caraïbes, mortel lorsqu’on est lancé à 130 km/h sur l’autoroute. Principale cause des accidents de la route, la somnolence représente 20 % de ceux-ci.

[highlight]COMMENT ÉVITER LE DANGER[/highlight]
Attaquant lâchement notre organisme principalement entre 2 h et 7 h et entre 14 h et 16 h, la somnolence ne peut se combattre que par une seule arme : le sommeil ! Aux premiers signes de fatigue, bâillements ou clignements d’yeux répétés, n’attendez pas d’être « réveillé » par un écart de conduite. Arrêtez-vous à la prochaine aire et dormez, ne serait-ce que vingt minutes. La solution du café fort est aussi efficace, puisqu’elle vous permet de faire une pause et de repartir du bon pied.

[highlight]SI C’EST DÉJÀ TROP TARD[/highlight]
Si vous êtes réveillé par le bruit strident de votre portière sur la glissière de sécurité… composez le 112 ou, après avoir endossé votre gilet, marchez derrière celle-là jusqu’à la borne de secours la plus proche.

 

[highlight]Le portable[/highlight]
Sept pour cent des accidents sont dus à l’usage du téléphone au volant. Il faut dire qu’en téléphonant, le temps de réaction du conducteur augmente d’au moins 20 %, que ce dernier ne regarde plus ses rétroviseurs et qu’il a tendance à ralentir et mordre les lignes. Et ce, même avec un kit mains libres.

[highlight]COMMENT ÉVITER LE DANGER[/highlight]
Tonton Roger saura bien assez tôt à quelle heure vous pensez arriver, et Mémé n’est pas pressée de savoir s’il y a du monde sur la route. Donc, laissez sonner et rappelez plus tard.

[highlight]SI C’EST DÉJÀ TROP TARD[/highlight]
En cas de nécessité absolue, arrêtez-vous sur une aire, mais surtout pas sur la bande d’arrêt d’urgence.

 

[highlight]L’alcool[/highlight]
Vous connaissez le slogan « Boire ou conduire, il faut choisir » ? Eh bien, c’est vrai !

[highlight]COMMENT ÉVITER LE DANGER[/highlight]
Il est presque inutile de rappeler qu’il ne faut pas boire d’alcool avant de prendre la route (en même temps, il faut être vicieux pour s’enfiler une bouteille devinaupetitdéj,à4hdumat).
Allongement du temps de réaction, troubles de la vision, perturbation de la coordination des gestes : un taux d’alcoolémie à 0,5 g/l multiplie les risques d’accident par deux, un taux à 0,8 g/l par dix et un taux à 1,2 g/l par trente-cinq !

[highlight]SI C’EST DÉJÀ TROP TARD[/highlight]
Attendez au moins 13 h avant de prendre le volant et sachez que l’eau ou le café ne font pas diminuer la dose d’alcool dans le sang.

 

[highlight]La vitesse[/highlight]
Provoquant la mort de huit cents personnes chaque année, la vitesse ne fait pas bon ménage avec la prévention routière. Il faut dire qu’elle réduit le champ de vision du conducteur, qu’elle augmente la distance d’arrêt, qu’elle favorise la fatigue et qu’elle aggrave les accidents. À 100 km/h, un choc contre un mur équivaut à une chute de treize étages.

[highlight]COMMENT ÉVITER LE DANGER[/highlight]
Ralentissez ! Et rappelez-vous que rouler à 150 km/h au lieu des 130 autorisés vous fait gagner seulement six minutes par heure. Mieux vaut quelques minutes de bronzage en moins que la marque du plâtre tout l’hiver.

[highlight]SI C’EST DÉJÀ TROP TARD[/highlight]
Il n’est jamais trop tard pour lever le pied.

 

Demain, nous verrons comment éviter les dangers face au soleil !

——————————

Bien manger aussi, c’est important :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?