La démarche éthique « leave no trace » (sans trace, ndlr) entend minimiser l’impact des activités de loisir en espaces naturels.

On parle souvent de l’abandon des déchets, ou des atteintes à la flore… Rarement de l’hygiène personnelle. Voici comment procéder en respectant l’environnement.

1 PRÉPAREZ LE NÉCESSAIRE
Prévoyez du papier de toilette, des sachets plastique refermables, un désinfectant à l’alcool pour les mains et une pelle, de préférence en acier inoxydable, incassable et indéformable.

2 LE CHOIX DU LIEU
Cherchez un endroit retiré, à plus de 180 mètres d’un point d’eau ou en dehors de la piste. Avec
la pelle, creusez un trou de 15 à 20 centimètres
de profondeur : les meilleures enzymes pour décomposer les matières organiques se trouvent dans cette couche superficielle du sol. Vous avez oublié votre papier hygiénique? Utilisez des feuilles fraîchement tombées d’un arbre ou une pierre lisse.

3 LA BONNE POSITION
Accroupissez-vous comme un surfeur, les fesses plus basses que les genoux, les bras tendus pour assurer votre équilibre. Une fois que vous avez fini, enfouissez les feuilles (ou la pierre) ainsi que vos selles. Si vous avez utilisé du papier de toilette, mettez-le dans un sachet plastique et jetez-le dans les toilettes en rentrant chez vous. Enfin, n’oubliez pas de vous désinfecter les mains.

——————
Et n’oubliez pas :
– Sexe ou pas ?
– Ne vous laissez plus dominer par la peur
– Soignez vos cheveux