Sifflez en courant : faire du sport en musique peut stimuler davantage la circulation sanguine qu’un footing silencieux, d’après une récente étude serbe.

Les personnes qui ont fait du cardio-training en écoutant leur musique préférée pendant 30 minutes par jour ont augmenté leur taux de monoxyde d’azote (une enzyme qui dilate les artères) de 44 % en trois semaines. Mais un entraînement au calme provoque une augmentation de 30 % seulement. Ce facteur est important, car l’état des vaisseaux sanguins est un indicateur des risques de crise cardiaque. Courir en musique favoriserait la libération d’endorphine, qui stimule la production de monoxyde d’azote.