Jamcore application
© Instagram jamcore

Jamcore DZ, de son vrai nom Jamo Nezzar a décidé, depuis maintenant quelques années, de partager les connaissances qu’il a acquises au cours de sa carrière de bodybuilder avec le grand public. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle du lancement de son nouveau projet: l’application Jamcore.

Jamo lance l’application Jamcore

Avec 300 000 abonnés à sa chaine Youtube, Jamcore dispose d’une large communauté à laquelle il distille de précieux conseils depuis plusieurs années. Aujourd’hui, c’est grâce à son application qu’il espère pouvoir toucher tous les passionnés de musculation en leur proposant l’application ultime avec Jamcore.

Pourquoi avoir lancé ton application ?

Jamo: « Cette application, c’est la manifestation d’un travail que j’avais déjà fait auparavant, en 2006, avec un média social et une plateforme pour connecter tout le monde. Mais l’idée était trop avancée par rapport à la place de la musculation à l’époque. J’avais des investisseurs mais en 2006 les gens ne savaient même pas comment télécharger. On payait 2 000$ par mois rien que pour la diffusion des vidéos donc c’était pas possible. Mais je ne comprenais pas pourquoi cela ne fonctionnait pas à l’époque mais aujourd’hui j’ai compris que ce n’était pas la mauvaise idée, mais plutôt le mauvais moment. Chaque chose arrive en son temps. »

Que peut-on retrouver sur ton application?

Jamo: « L’application ce ne sera pas juste pour retrouver tes routines d’entrainement ou calculer tes calories. Bien sûr tu pourras le faire, mais ce que je voulais, c’est faire quelque chose de serviciel où les pratiquants de musculation et de fitness pourront retrouver absolument tout ce dont ils pourraient avoir besoin. Donc il y aura l’entrainement avec des vidéos de tous les exercices possibles selon le programme que tu auras choisi, les calories, des recettes de cuisine avec la Jamcore cuisine, une section pour gérer ton budget musculation avec les compléments que t’achètes, une partie réservée aux salles de muscu où les utilisateurs pourront se géolocaliser et également bénéficier de réductions. Je suis aussi en train de voir avec toutes les boutiques de compléments alimentaires pour travailler avec eux. L’intérêt c’est de tout regrouper sur une seule plateforme. »

Jamcore App
© Jamcore App

Ce sera un mix entre instagram et youtube ?

Jamo: « Disons que tu auras la possibilité de poster tes entrainements sauf que sur instagram, soit tu es en privé, soit tu es en public, et tu ne peux pas choisir ce que tu publies. Sur mon application, tu pourras choisir quel post tu décides de rendre public et quel post tu gardes pour toi et les gens qui sont plus proches. »

Tu peux nous parler du rôle des influenceurs sur l’application ?

Jamo: « Il y aura la plupart des influenceurs que tu connais sur l’application. Comme ça, même les gens qui ne m’aiment pas pourront l’utiliser puisque chacun suivra les influenceurs qu’il désire. Mais je sélectionne chaque personne en fonction de son profil ,sa personnalité, sa connexion avec sa communauté. Tu peux avoir 500 followers, si je trouve que tu as une bonne personnalité et une bonne connexion je peux travailler avec toi. Aujourd’hui, les chaines Youtube qui se multiplient c’est souvent la même chose donc il faut être très sélectif. »

Il y aura des coachs aussi ?

Jamo: « Oui, chaque coach a passé un test avant d’être sélectionné. Mais c’est pareil tu peux avoir tous les diplômes du monde, il faut quand même qu’il y ait une connexion entre nous pour qu’on travaille ensemble. Et puis il faut un passé et de l’expérience pour enseigner et communiquer avec les gens. Donc là j’ai passé plusieurs jours à filmer des séances détaillées avec des coachs, notamment pour les femmes. Il y aura des entrainements à la maison, pour les mamans qui n’ont pas le temps d’aller à la salle par exemple, avec des coachs qui te suivent en temps réel sur l’application et qui te motivent. Je me suis beaucoup concentré sur l’entrainement pour les femmes, parce qu’elles sont vraiment motivées à s’entrainer, alors que les hommes souvent c’est à 40 ans quand ils commencent à prendre du ventre qu’ils s’inquiètent. Les femmes veulent s’entrainer mais parfois elles ont peur d’aller en salle de sport à cause de l’approche. Mon application leur permettra de ne pas avoir ce soucis. Je veux aussi proposer des entrainements prénatal et postnatal. »

Pour le moment c’est encore la version béta de l’application Jamcore ?

Jamo: « Oui et je la déteste déjà ! On a travaillé dessus depuis 2 ans et je vois déjà ce que je veux changer, mais c’est normal je suis perfectionniste. La prochaine mise à jour sera déjà beaucoup mieux. On veut se focaliser sur la qualité des vidéos, donc cela prend du temps. Dans la prochaine mise à jour, tu cliqueras sur le programme de ton choix, puis sur n’importe que exercice et tu auras un des coachs qui te montrera comment faire. On ne veut rien oublier ».

Qu’est-ce qui a été le plus difficile à faire pour cette application?

Jamo: « Le temps de montage! Parce que c’est moi qui fait les montages des vidéos. On a trois caméras et il faut que l’angle soit parfait pour démontrer l’exécution d’un mouvement donc quand un coach parle, il faut que je vérifie que l’angle soit parfait. Par exemple pour une fente, il faut bien choisir quelle caméra utiliser à quel moment. A part ça le reste c’est cool. C’est juste le montage qui me tue ».

L’application Jamcore est disponible sur IOS et Android.