John Wick Parabellum
© John Wick Parabellum

Keanu Reeves reprend le rôle de John Wick pour la 3ème fois dans John Wick Parabellum. Découvrez comment il s’est entraîné pour réaliser 98% des scènes présentes à l’écran et pour faire, peut être, de ce nouvel opus le film d’action de l’année!

L’histoire :

John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde. Voici un extrait du film :

Le film :

Le film revient sur le passé de John Wick. Le personnage, accompagné de Halle Berry une bonne partie du film, poursuit son chemin pour remonter à la tête de l’organisation et essayer de sauver sa peau. Les scènes de combat sont beaucoup plus nombreuses que dans les 2 premières adaptations. La variété de ces combats est assez impressionnante, et encore jamais vue au cinéma. Couteaux, chiens ou encore chevaux, tout est bon pour permettre à John Wick de se débarrasser de ses détracteurs. Les chorégraphies s’évertuent à casser la routine et à renouveler le rythme du film. Mention spéciale au basketteur Boban Marjanovic qui interprète le rôle d’un méchant (pas bien longtemps) et qui finit avec un livre au fond de la gorge.

© John Wick Parabellum

Cependant les acrobaties de Keanu Reeves ne font pas tout. Pour avoir un bon film d’action, il faut également un bon scénario. Dans John Wick Parabellum, celui-ci pèche un petit peu par son manque de réalisme. On perd rapidement le cours de l’histoire (encore une fois, heureusement que les scènes de combat sont présentes, car sinon le film serait assez vide). A la moitié du film, le réalisateur Chad Stahelski n’a plus rien à nous raconter et comble avec de l’action, des tueries… et encore de l’action.

Le casting du film est lui très réussi. Halle Berry incarne parfaitement Sofia, une ancienne connaissance de John Wick auprès de laquelle il va vouloir se réfugier alors qu’il est traqué par les meilleurs assassins de la planète. Elle et ses deux chiens sont très coordonnés lorsqu’il s’agit de se battre :

© John Wick Parabellum

L’actrice a d’abord été une fan de John Wick : « J’avais été bluffée par le réalisme des scènes d’action du premier opus« , constate-t-elle. « J’avais hâte de découvrir le deuxième volet dès que j’ai vu le premier. Lorsque mon agent m’a dit que Chad recherchait une tueuse qui soit l’égale de John Wick, j’ai su qu’il fallait que je décroche le rôle. Quand j’ai fait la connaissance de Chad, il n’avait encore pas totalement mis au point mon personnage, mais cela m’était égal. Je lui ai dit ‘engage-moi ! Je veux jouer ce rôle' ».

© John Wick Parabellum

L’entraînement de Keanu Reeves et de Halle Berry 

L’acteur Keanu Reeves joue excellemment bien dans son rôle de John Wick. L’acteur, incarnant pour la 3ème fois ce personnage, s’est énormément entrainé pour arriver à réaliser toutes les scènes d’action lui-même.

L’acteur s’est grandement entrainé, et pour lui, John Wick Parabellum était le plus grand défi physique de sa carrière : « Le film était d’une telle ambition que j’ai dû m’entraîner sérieusement quatre mois avant le tournage« , dit-il. « Il y a énormément de registres d’action différents, qui mêlent divers styles d’arts martiaux et de maniements d’armes à feu, mais aussi la présence de motos, de chevaux et de chiens. Du coup, on a suivi un entraînement intensif. Mais pour être honnête, j’adore ça. J’adore ce personnage et l’univers de John Wick qu’on a créé ».

Découvrez l’intégralité de l’entraînement de John Wick

Halle Berry n’a pas chômé non plus. Elle qui a eu 3 côtes cassés durant le tournage du film a avoué comme l’acteur, n’avoir jamais autant travaillé avant un tournage : « J’ai déjà tourné des films d’action, mais jamais aussi intenses« , confie-t-elle. « Je ne me suis jamais entraînée aussi dur ! Je n’avais jamais travaillé comme le font Chad et Keanu et je ne m’étais jamais retrouvée avec une douzaine de types surgissant de partout pour me tomber dessus ! C’était éprouvant, c’était exaltant, et ce qui m’a plu chez Sofia, c’est qu’elle insuffle de l’émotion et de la densité à ce récit. En effet, elle incarne une femme appartenant au passé de John , consciente que le prix à payer pour faire le boulot qu’il fait est très élevé ».

John Wick est un film qui ne brille pas forcément par son scénario, mais qui compense grâce à sa générosité et à une variété encore jamais vue des scènes d’action. N’attendez plus donc pour aller voir John Wick Parabellum qui est sorti aujourd’hui dans vos salles de cinéma !