Kevin Hart What the Fit
© Jeff Lipsky

Avec le comédien, vous finirez soit plié en deux parce que ses réparties vous feront mourir de rire, soit cassé en deux parce qu’il vous aura donné envie de courir un mile en sept minutes ! Kevin Hart se met au fitness avec What the Fit !

Kevin Hart: comique et sportif

Pour lui, la condition physique et les sketchs (#ComedicRock StarShit) vont de pair. Hart, 38 ans, est le premier comique à avoir signé un contrat avec Nike, ce qui ne veut pas dire qu’il se contente de servir d’affiche pour le numéro un de l’équipement sportif. Bien sûr, cela lui donne droit à des Nike « perso» mais, de concert avec la marque, il a aussi encouragé énormément de gens à rejoindre le mouvement national qu’il a lancé. Baptisé « Move With Hart, » axé sur la course et l’entraînement, il vise à amener chacun à repousser ses limites et à réaliser son potentiel.

En 2017, Hart a couru le marathon de New York en 4 h 5mn et 6 s, son plus bel exploit à ce jour. « Mon objectif actuel est de participer à encore cinq marathons dans cette vie de dingue que je mène. Ça me permettra de clamer haut et fort que j’ai atteint mon objectif sportif de façon unique et à un très haut niveau. »

En mars 2018, Hart a de nouveau encouragé les gens à fouler le bitume, cette fois en courant sur un tapis de jogging installé à l’arrière d’un camion spécialement aménagé pour qu’on le voie en plein effort. Le véhicule a roulé sur une autoroute traversant Los Angeles dans le cadre de la dernière campagne promotionnelle de Nike pour les chaussures de running Epic React Flyknit. Tout au long du trajet, Hart hélait les passants avec sa verve habituelle.

Il poste fréquemment ses séances sur Instagram (« J’aime bien travailler le haut du corps et je redoute les exercices pour les jambes, mais je les fais quand même parce que je n’ai aucune envie de ressembler à Bambi, » affirme-t-il). Toutefois, son penchant pour la course à pied est bien plus fort que pour la musculation. « Pour moi, la course à pied a un effet thérapeutique. Je suis vraiment accro parce que ça me donne l’occasion d’être seul avec moi-même et de m’éclaircir les idées tout en accumulant les kilomètres. »

L’humour, le travail acharné et la transparence ont contribué à propulser Hart sous les projecteurs et à faire connaître son immense talent de comique. Il attire les autres par sa sympathie naturelle et son dynamisme. Il cherche toujours à se donner encore plus à fond : travailler plus dur, viser plus haut… Cela dit, il n’y a pas de mal à éprouver un soupçon de vanité. « Comme j’adore voir le résultat de mes entraînements, le plus dur, c’est de ne pas enlever mon t-shirt tous les jours ! » lance-t-il en plaisantant.

What The Fit

En tout cas, nous affirmons haut et fort qu’à ce jour, son tout dernier spectacle What the Fit, diffusé sur sa plateforme Laugh Out Loud Network sur YouTube, est l’une des meilleures séries d’improvisations hilarantes tournant autour du sport.
« L’objectif était de réaliser quelque chose de différent et d’original. Il fallait trouver le moyen de conjuguer ma personnalité, le sport en général et mes amis qui n’ont pas la moindre idée de ce qu’on fait ni de la façon dont on doit procéder… et de filmer le tout ! » explique-t-il.

Kevin Hart What the Fit
© Jeff Lipsky

Il part à la découverte de certaines des tendances les plus bizarres, les plus populaires et les plus éprouvantes parmi les disciplines sportives et se mesure à leurs meilleurs représentants. Citons le yoga-bière en compagnie de Chance the Rapper, le combat de Sumo avec Conan O’Brien, l’exhibition de muscles à Muscle Beach avec James Corden. Hart reconnaît que l’épreuve la plus exténuante a été, de loin, celle de l’entraînement et du travail des pompiers avec Niecy Nash !

Malgré tout, nous avons remarqué que de tous les comiques, acteurs et personnalités, un des amis de Hart manquait à l’appel : un certain malabar de 1,96 m du nom de Dwayne Johnson, « The Rock. »

Quand on lui a demandé à Hart avec qui il préfèrerait s’entraîner, The Rock, Usain Bolt ou Eliud Kipchoge, la star des courses de fond, il n’a pas hésité un seul instant : « Kipchoge ! The Rock et Usain sont nuls ! » a-t-il conclu avec un clin d’œil.