Mythe 3
Tous les antioxydants proviennent des fruits et des légumes
[highlight]Non[/highlight]
Tous les végétaux sont saturés d’antioxydants, selon une étude récente de l’université de Scranton. « Ils produisent des antioxydants pour se protéger contre les prédateurs et les rayons UV », explique Joe Vinson. Évitez toutefois
les céréales raffinées : elles ont été dépouillées de la plupart de leurs antioxydants. Même la viande, les produits laitiers et les œufs contiennent certains antioxydants, qui proviennent surtout des plantes riches en nutriments dont se nourrissent les animaux.
Faites ceci : Mangez régulièrement des céréales complètes, des haricots, des fruits à coque et des graines. Assurez-vous aussi que la viande, les produits laitiers ou les œufs proviennent d’animaux nourris avec de l’herbe.

Mythe 4
Les produits enrichis en antioxydants sont meilleurs pour la santé
[highlight]Pas vraiment[/highlight]
L’encre des dernières études sur les antioxydants était à peine sèche que les entreprises agroalimentaires américaines commençaient déjà à coller la lettre A sur leurs emballages. On peut même trouver un 7UP à la cerise enrichi en antioxydants. La Food and Drug Administration (FDA) exige des industriels qu’ils donnent la liste des antioxydants contenus dans un produit ; cette partie est souvent en petits caractères. Si on y regarde de près, on constate pour le fameux 7UP qu’il ne contient qu’une dose minime de vitamine E. Peut-être que « 7UP cerise et vitamine E » ne sonnait pas aussi bien. Si vous comptez sur les aliments préparés, vous serez surpris de découvrir que de nombreux aliments préparés n’en présentent qu’une ou deux sortes en assez faible quantité. La variété étant essentielle, vous ne gagnez sûrement pas au change.
Faites ceci : Ignorez la pub : il n’existe pas d’études prouvant que les produits préparés fournissent les mêmes bénéfices pour la santé que les aliments traditionnels. Concentrez- vous sur les étiquettes. Si un produit contient principalement des éléments végétaux, il a des chances d’être riche en antioxydants.

Mythe 5
Si je fais du sport et prends des antioxydants en complément, je serai en super forme
[highlight]Peut-être pas[/highlight]
Faire de l’exercice conduit à une oxydation plus importante et à une augmentation des radicaux libres. Ce qui n’est pas une mauvaise chose. « Puisque la production de radicaux libres est une réponse normale à l’effort, prendre une forte dose d’antioxydants après l’entraînement pourrait interférer sur la réponse naturelle et positive à celui-ci », estime le nutritionniste Alan Aragon, spécialiste en perte de poids pour Men’s Health. La logique est inattendue mais claire : les scientifiques supposent que le stress oxydatif déclenché par l’effort stimule la sensibilité à l’insuline et la perte de poids, et réduit peut-être les risques de diabète. Une étude allemande de 2009 a montré que si des sportifs prenaient des compléments en vitamines C et E, ils ne bénéficiaient pas du boost de la sensibilité à l’insuline qui suit un entraînement. Michael Ristow, un des auteurs de l’étude et président du département en nutrition humaine à l’université d’Iéna, émet l’hypothèse que d’autres compléments d’antioxydants pourraient avoir les mêmes effets négatifs. Une étude britannique de 2006 montre en outre que des coureurs qui prenaient 1 000 mg de vitamine C par jour pendant une semaine perdaient de la force musculaire.
Faites ceci : Si vous faites de l’exercice pour perdre du poids, vos antioxydants doivent venir d’aliments entiers, et non de compléments ou de produits enrichis. En matière d’antioxydants, le mieux est parfois l’ennemi du bien.

 

———————————

Et pour garder la forme :
– Devenez triathlète
– Augmentez la puissance de vos jambes
– Un dos de crawler