©Sélim Niederhoffer

Sélim Niederhoffer ? Ce nom vous dit sans doute quelque chose, puisque depuis plusieurs années ce véritable caméléon dévoile de précieux conseils en matière de séduction. À la fois coach, écrivain et blogueur, Sélim a décidé de se lancer dans l’écriture d’un livre… et pas n’importe quel livre ! Avec « Leçons de Séduction : 375 Secrets Pour Toutes Les Faire Tomber », ce Hitch version française, propose un guide de séduction. L’homme de 33 ans a accepté de se dévoiler à travers cette interview

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Selim Niederhoffer, j’ai 33 ans, bientôt 34 et je suis le coach en séduction le plus suivi de France. Cela fait maintenant 7 ans que j’ai rejoint l’aventure artdeseduire.com, le site qui produit le plus de conseils en séduction pour les hommes dans la francophonie. Je ne suis pas vraiment Parisien mais cela fait dix ans que j’habite dans la capitale, du coup on prend des habitudes de parisien… Sinon je viens de Strasbourg et j’aime bien le sport mais il faut que je m’y remette. Promis, je vais m’y remettre (rire).

Que signifie « coach en séduction » ?

Le principe du coach en séduction, c’est quelqu’un qui va vous aider à trouver la bonne stratégie de séduction par rapport à vous-même. Quand je dis vous-même, c’est que tout le monde n’est pas pareil… D’ailleurs, il y a un bouquin de Robert Green, « L’art de la séduction » qui est génial. Dans son livre, il décrit les 9 profils de séducteurs. Entre le petit maigrichon, intello à la Woody Allen et « le champion de France » de bodybuilding, on ne va pas parler de la même chose. Un homme politique, un artiste, un pompier, un écrivain ou un mécanicien ne vont pas parler de la même chose car ils ont une vie et une vision de la vie totalement différente… Ni les mêmes envies. Du coup chaque cas ne séduira pas le même type de fille. Un coach en séduction aide à mettre le doigt sur qui vous êtes. C’est vraiment la base de la philosophie du coaching : « connais toi toi-même ». Et une fois que tu te connais, tu peux viser un peu mieux des filles qui peuvent te correspondre d’avantage. Un coach en séduction, ça aide à s’adapter à son milieu, à son univers.

D’où t’est venue l’idée d’écrire un livre sur les leçons de séduction ?

Dans ma tête globalement je suis « un grand-frère ». J’ai toujours eu l’envie de transmettre. Quand on est un grand frère on a un rôle de modèle. Je suis devenu coach en séduction en 2009, j’ai rejoint Art de Séduire en 2010 et l’idée du livre date de cette époque. C’était à la base un projet collaboratif. Je voulais faire un dictionnaire de la drague, je voulais détailler mot après mot tous les termes de séduction pour aider les hommes à séduire d’avantage. On s‘est rendu compte que ce projet allait prendre beaucoup de temps et qu’il demandait un énorme investissement.

En 2015, j’ai reçu un appel de mon petit frère qui m’a reboosté. J’ai décidé de partir à New York pendant 37 jours… C’est ultra précis ! Je m’étais dit qu’à la fin de l’année 2016, je veux pouvoir affirmer que j’ai vécu 10% de mon année à l’étranger. Et je me suis dit « tu pars à New York pour t’isoler ». Autant dire que partir à New York pour s’isoler, c’est la pire des idées. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que c’est la ville qui ne dort jamais. Il y a trop de choses à faire, trop de gens à voir, de rencontres à faire… Il y a eu de l’inspiration bien évidemment et cela a été bien pour me relancer dans l’écriture du pavé. Ce livre fait 512 pages au total, il y a 375 secrets, 375 mots dans ce livres, et l’idée, c’était vraiment de laisser une trace durable. Un site web évolue au quotidien mais on ne retient pas exactement de la même manière. D’ailleurs, des études l’ont prouvé, on a du mal à fixer l’information. Alors qu’un livre, c’est un mode de consommation différent et j’avais envie de cela pour mes lecteurs. Qu’ils puissent avoir un livre dans leur bibliothèque à consulter au gré de leurs envies et pour qu’ils puissent vraiment se plonger dans cet univers. Qu’ils puissent enregistrer l’info.

@Sélim Niederhoffer
@Sélim Niederhoffer

Quelle est selon toi la règle ultime en matière de séduction ?

Le sourire ! Pour moi ça restera toujours le sourire, parce que c’est vraiment la première impression. Dans une pièce où l’on ne connaît absolument personne on va aller instinctivement vers la personne qui est ouverte, et l’ouverture elle se manifeste par un sourire.

Deux conseils à donner aux lecteurs ?

Le premier conseil serait « connais toi toi-même ». C’est tout simplement savoir ce que l’on veut vraiment. Si tu es célibataire, qu’est-ce que tu veux vraiment ? Est-ce que tu es à la recherche d’aventures sans lendemain, d’une compagne pour le long terme, ou est-ce que tu ne sais pas. Quand on ne sait pas ce que l’on cherche, forcément, on ne sait pas comment on va y aller. C’est comme dans le sport, quand on n’a pas un objectif très clair, ça risque d’être plus difficile d’y aller. Dans le sport, on définit, on découvre par micro objectif.

Le deuxième point c’est la lucidité. Un coach en séduction n’est pas un magicien, il faut travailler la séduction. Être lucide c’est se dire, de 0 à 10, on se met combien ? Le maximum que l’on puisse viser lorsque l’on est un mec normal c’est 8, au dessus ce sont forcément les célébrités. Il faut donner le meilleur de nous même à notre échelle. Dans votre ville, au travail – parce que oui on fait énormément de rencontres sur son lieu de travail – comment pouvez-vous donner le meilleur de vous-même. Comment peut-on devenir une meilleure version de soi-même : c’est à dire avoir un bon style. Attention, ça ne veut pas dire être habillé avec des trucs chers, il faut juste trouver son style. Comment est-ce que je peux être radieux et attirer les gens vers moi. La lucidité c’est vraiment de réussir à se positionner sur tous les points et voir où on peut s’améliorer et trouver une femme qui peut nous correspondre.

« Les femmes me confient très souvent que le pire tue l’amour serait l’avarice. »

Pour toi, quel est le pire « tue l’amour » ?

Il y en a deux pour moi qui sont assez équivalents. Les femmes me confient très souvent que le pire tue l’amour serait l’avarice. C’est le signe de la non générosité. Quelqu’un qui n’est pas généreux, c’est quelqu’un qui ne pense qu’à lui, c’est quelqu’un qui n’est pas porté sur l’autre… Cela tue toute forme d’altruisme. L’avarice ce n’est pas seulement être très prêt de ses sous… Ce n’est pas de cadeaux, ce n’est jamais le moindre signe de spontanéité. Ce n’est pas une bonne caractéristique l’avarice dans le développement personnel. En fait, être coach en séduction, c’est coach en communication et coach de vie adapté à une petite parcelle. C’est trouver un partenaire de vie. Il y a une loi qui est fondamentale dans le développement personnel, c’est la loi de l’attraction. Et fondamentalement c’est la fluidité de quelque chose et l’argent c’est une chose qui est faite pour être utilisée, il ne faut pas la retenir, ça n’a jamais servi à personne. C’est un trait de caractère terrible… Ça n’apporte rien car on se prive de beaucoup de choses ! On n’entre pas dans le don et le partage ce qui nous empêche de bâtir une bonne relation. Une vraie relation, c’est donnant-donnant.

Le deuxième serait le manque d’hygiène. Il faut avoir un peu de respect pour soi-même mais aussi pour l’autre. Pour moi ce sont les deux pires « tue l’amour ».

« Le mec qui a beau tout connaître en matière de séduction ne sera jamais bon s’il ne pratique pas. »

Pour en revenir à ton livre, comment le définirais-tu ?

« Leçon de séduction » c’est un peu l’alliance de la théorie et de la pratique. Ce que j’ai voulu en écrivant ce livre, c’est aider mes coachés, mes lecteurs, à résoudre ce que je vois habituellement chez eux. C’est à dire dans un premier temps : un manque de curiosité. Ils ne sont pas assez curieux. Pour résoudre cela, j’ai mis en ouverture de chaque mot, une citation de différentes personnalités (romanciers, businessmen, philosophes, rappeurs etc…) pour amener la curiosité. C’est le côté culturel du livre.

Ensuite, on entre dans la définition du mot et de la technique où là je leur donne vraiment la théorie. On termine par un concept de « Do it ». Il faut passer à la pratique pour maitriser un concept et ne pas s’arrêter à la théorie. « Leçon de séduction » vise l’équilibre entre la pratique et la théorie. Le mec qui a beau tout connaître en matière de séduction ne sera jamais bon s’il ne pratique pas.

Si tu devrais retenir un seul des 375 conseils ?

Je partirais sur « Unique » ou « Audace ». Oui l’audace est le mot le plus important, parce que s’il n’y a pas l’audace pour aborder il ne se passe rien, on reste au stade 0.

 » En matière de style, il y a toujours une grosse pièce dans le look qui va faire la différence. »

Quel conseil style donnerais-tu aux lecteurs ?

Trouver son style prend du temps. En matière de style, il y a toujours une grosse pièce dans le look qui va faire la différence. C’est toujours la pièce qui coûte un peu plus cher. On peut très bien se débrouiller avec des basiques de magasins assez accessibles mais là où il faut que ça claque, ça va être par exemple avec un manteau ou des chaussures… Mais il faut une pièce forte qui va donner l’impression que le mec a réfléchi à son look. Le style c’est vraiment une affaire de chacun. C’est une affaire de tribus, c’est de la sociologie. Mais le style se travaille. Il faut essayer de prendre des risques car au final on s’habille pour soi, mais quelque part on a toujours l’ambition de plaire à quelqu’un.

Quelle serait la playlist idéale pour séduire ?

Ça va dépendre de l’état d’esprit et du contexte. Tu ne mettras pas la même musique pour un premier rendez-vous, que lorsque que tu cuisines chez toi pour une fille, que celle que tu vas mettre lorsque que vous allez dans la chambre pour le final. La playlist va aussi beaucoup dépendre de la personne en face.

Si tu avais la possibilité de devenir un sportif le temps d’une journée, qui ce serait ?

Cristiano Ronaldo. C’est un mec que j’ai toujours admiré pour ses efforts et sa rigueur, pour le mental aussi. Le type il s’aime ! Très clairement, il a un égo qui est démesuré. Mais il faut se remettre dans le contexte : le mec est très bon. Il a été à Manchester, Madrid etc… puis il a gagné des Ballons d’Or. Ensuite il se fait bouffer année après année par Lionel Messi. Malgré tout, il reste à un très bon niveau et il revient pour gagner très probablement un énième Ballon d’Or cette année. Mentalement à son âge – parce qu’il n’est plus tout jeune pour un joueur – l’entretien qu’il a de son corps, la discipline qu’il a au quotidien. C’est comme Zidane à l’époque, il reste plus longtemps que les autres aux entraînements. Ça va au delà de ce que l’on attend d’un sportif. Ce n’est pas vraiment une question d’être le meilleur mais c’est plus de refuser de perdre. D’ailleurs, son ancien coach Alex Ferguson (Manchester) disait : il refuse de perdre, ce n’est pas possible.

Une journée pour subir ce qu’il subit et pour être mentalement à son niveau, oui je pense à Cristiano Ronaldo.

BAT-Couv_SeductionMethode-Leducs

« Leçon de séduction : 375 secrets pour toutes les faire tomber« , par Sélim Niederhoffer. Édition Leduc.s

 

Plus d’informations sur les coaching de Sélim Niederhoffer sur le site Art de Séduire.