©iStock

Le magazine l’Équipe a sorti un article sur le choix des coachs Français à s’installer en Australie

D’après L’Équipe, 17,4% de la population australienne irait à la salle de sport et il existerait pas moins de 3 435 établissements sportifs. L’Australie compte plus de 19 000 emplois dans le milieu du sport en 2017/2018. Une chance pour les coachs Français qui souhaitent s’installer là-bas.

Le magazine a fait appel à des coachs afin de comprendre d’où venait cette envie d’Australie.

Claire Nagati*, graphiste en France dans un premier temps, est actuellement en train de passer son « Certificate 3 » en fitness à Sydney. Un diplôme qui permet d’exercer de métier de coach en Australie, précise L’Équipe« L’école apporte énormément d’opportunités, il y a un partenariat avec des salles de sport, les coachs sont patients et prennent le temps de nous montrer les différents aspects du métier. L’école nous soutient également administrativement, il y a un esprit d’équipe au sein de la classe, cela est très motivant », déclare la jeune femme

« J’aimerais rester en Australie le plus longtemps possible, j’ai le sentiment que le fitness est une institution ici. Il y a une culture du sport, de la vie holistique et du bien-être. »

Déjà professionnels, Basilio et Iron* ont voulu partir à la conquête de l’Australie, ayant pris « conscience du côté sportif du pays ». « Le monde du fitness en Australie est différent de celui en France, je suis parti pour découvrir une nouvelle méthode de travail, m’enrichir culturellement, professionnellement mais aussi améliorer mon anglais », déclare Iron Senin à L’Équipe.

Les expatriés précisent qu’il est important de maîtriser la langue de Shakespeare avant de se lancer dans la grande aventure australienne.

*Les noms ont été modifiés

Retrouvez l’article sur L’Équipe.fr