Vous vous entraînez dur et n’obtenez aucun résultat ? La faute sans doute à vos conditions de travail. En effet, le stress peut nuire à la capacité de récupération de vos muscles après une session intense, si l’on en croit une étude parue dans la revue Medecine & Science in Sports & Exercise.

Cette étude a été réalisée auprès d’un groupe d’étudiants aux différents niveaux de stress. Les chercheurs les ont mis face à de nombreux exercices de musculation intensive. Au terme de la session, les étudiants avec le taux de stress le plus élevé mettaient plus de de temps à récupérer que les autres. Des exercices physiques intenses provoquent ce que l’on appelle le stress physique. Le corps a souffert durant la session et a besoin de temps pour reprendre un fonctionnement normal. Le cœur doit parvenir à retourner lui aussi à un nombre correct de pulsations et si vous êtes déjà stressé mentalement, la tâche va être encore plus difficile et plus longue.

Et bien que les chercheurs n’aient pas encore totalement compris la relation de cause à effet entre le stress psychologique et la fatigue physique, ils pensent que le stress empêche le muscle de se développer complètement après un exercice intensif. D’autres recherches ont montré que le stress peut être facteur de blessures plus fréquentes chez les athlètes ou rendre une période de convalescence plus difficile.

Alors non, nous ne vous disons pas d’éviter d’aller à la salle si vous êtes stressé, puisque faire de la muscu peut aider à combattre le stress. Essayez donc de faire des pompes pendant quelques minutes lorsque vous vous sentez stressé, vous verrez que ça fonctionne bien. Simplement, allez-y plus doucement. Histoire de ne pas vous blesser ou vous user inutilement.

Une fois débarrassé de votre stress, suivez ces trois règles pour améliorer vos sessions :
Un entraiment adapté
Travaillez les abdos
Des protéines pour être fort