©iStock

D’un mal de tête à des picotements dans les orteils, la science vous explique pourquoi vos suppléments vous donnent parfois des sensations étranges (et comment y remédier !)

Vous prenez un supplément avant vos séances d’entraînements pour être au top lors de vos sessions. Pourquoi avez-vous donc mal à la tête, des picotements et/ou des douleurs gastro-intestinales ? Des études ont démontré que les suppléments que vous prenez avant vos séances d’entraînements sont sans danger à court terme et qu’ils vous aident effectivement à faire de meilleures performances à la salle de sport. Si on considère qu’ils sont une combinaison de plusieurs ingrédients, il n’est pas surprenant que votre corps soit un peu irrité par certains mélanges.

Afin d’éviter cela, vous pouvez les ingérer avec plus d’eau ou choisir une meilleure marque pour votre corps. Nous avons demandé à Lonnie Lowery, professeur associé de physiologie de l’exercice et de nutrition à l’université de Mount Union dans l’Ohio, de nous aider à déterminer la cause exacte des effets les plus inconfortables.

Pourquoi les suppléments que j’ingère avant mes séances d’entraînements me donnent mal à la tête ?

« Ça dépend de la formule, mais la plupart du temps, c’est à cause de composés vasodilatateurs ou d’ingrédients qui dilatent vos vaisseaux sanguins« , explique Lowery. Ils dilatent, entre autres, les vaisseaux sanguins dans votre crâne, ce qui peut causer un mal de tête.

L’acide aminé arginine est un vasodilatateur typique qui augmente le taux d’acide nitrique dans le corps. Au repos, vos lits vasculaires sont fermés. Si vous les ouvrez, en théorie, vous pouvez mieux absorber les nutriments ou supprimer les déchets car vous avez plus de sang qui circule. Certains affirment que cela peut avoir des effets anaboliques et peut permettre le développement musculaire. Cependant, si vous continuez à avoir des maux de tête, consultez un médecin et pensez à opter pour un supplément qui ne contient pas cet ingrédient. (Notez malgré tout qu’il peut exister d’autres vasodilatateurs qui peuvent causer le même problème.)

Pourquoi les suppléments que j’ingère avant une séance d’entraînements m’empêchent de dormir des heures après ma session ?

Les suppléments que vous ingérez avant une séance d’entraînements sont bourrés de caféine qui vous donne de l’énergie pendant vos séances. Nous savons tous que la caféine vous empêche de dormir, mais elle active également l’épinéphrine et la norépinéphrine (ces hormones de lutte ou de fuite) qui vous gardent éveillé tant qu’elles coulent dans vos veines. La caféine fait effet pendant trois à cinq heures mais tous les individus ne la métabolisent pas à la même vitesse. Presque tous les sportifs auront du mal à dormir s’ils ingèrent un supplément à forte quantité de caféine avant une séance d’entraînements en soirée. Mais si vous la métabolisez lentement, elle reste dans votre système plus longtemps, et même si vous en ingérez à midi, elle peut affecter votre sommeil.

Pourquoi les suppléments que j’ingère avant mes séances d’entraînements me donnent des picotements dans les mains et dans les pieds ?

De nombreux mélanges pré-entraînements contiennent deux ingrédients : la bêta-alanine (qui vous protège contre l’acidité dans vos muscles) et la niacine ou la vitamine B3. Des recherches ont démontré que la bêta-alanine pouvait vous aider à faire de nombreuses répétitions sans trop d’inflammations. Cependant, certaines personnes (dont moi) sont très sensibles à la bêta-alanine qui leur donne des picotements. C’est une réaction inoffensive du système nerveux et non un indicateur de toxicité ou de quelque chose d’inquiétant, mais c’est inconfortable.

La niacine, quant à elle, si vous en ingérez 500mg ou plus dans vos suppléments, cause des rougeurs. Votre peau rougit, des taches apparaissent et vous sentez des picotements voire des démangeaisons. Certains fabricants peuvent en mettre dans leurs suppléments pour obtenir cet effet car lorsque vous combinez ces picotements à la caféine, l’effet du supplément est décuplé. La science a cependant démontré que la niacine pouvait bloquer la mobilisation adipeuse donc si vous voulez brûler de la graisse (ce que veulent la plupart des individus qui font du sport), vous avez besoin d’un supplément sans niacine.

Pourquoi les suppléments que j’ingère avant mes séances d’entraînements me donnent la diarrhée ?

Cela peut être une réaction à l’une des herbes présentes dans le produit mais le plus souvent, c’est le résultat que vous obtenez si vous ne mélangez pas la poudre à une quantité suffisante d’eau. Et ce n’est pas la faute de l’utilisateur. La plupart des indications vous diront de mélanger la poudre à 235ml d’eau mais ça suffit juste à créer une pâte épaisse. Lorsque vous l’ingérez, votre corps commence à retirer de l’eau de vos cellules pour pouvoir la transformer. Mais lorsque l’eau traverse la paroi intestinale, elle inonde vos intestins à cause de l’osmose. Trop d’eau dans votre cavité intestinale entraîne une diarrhée. Heureusement, vous pouvez résoudre ce problème simplement en mélangeant la poudre à plus d’eau avant de la boire.

Pourquoi les suppléments que j’ingère avant mes séances d’entraînements me donnent la nausée ?

C’est soit parce qu’ils ne sont pas assez dilués (comme pour le problème cité ci-dessus), soit parce qu’ils contiennent un ingrédient que vous ne tolérez pas. Malheureusement, cet aliment peut être n’importe quoi. Tout dépend de l’individu. Essayez de le diluer dans une plus grande quantité d’eau que préconisé sur l’étiquette. Si rien ne change, vous pouvez être sûr que c’est à cause d’une herbe ou d’un élément chimique contenu dans le mélange.

Par Rachael Shultz / Traduit par Mélanie Geffroy