Manque d'exercice néfaste pour la santé
© iStock

Vous savez que fumer est mauvais pour la santé, mais qu’en est-il du manque d’exercice ? Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Cleveland Clinic, le manque d’exercice physique peut être aussi mauvais pour la santé que l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le tabagisme et d’autres risques bien connus. Dans certains cas, le manque d’exercice pourrait même être encore plus mortel.

80% de risque de mortalité en moins grâce au sport

L’ensemble complet de données de l’étude rend ces résultats encore plus convaincants. Le Dr Jaber et ses collègues ont passé au peigne fin les dossiers de plus de 122 000 patients qui ont subi des tests sur tapis de course à la clinique de Cleveland, depuis 1991. Ensuite, les chercheurs ont divisé les patients en cinq groupes en fonction de leur niveau de forme physique : faible, inférieur à la moyenne, supérieur à la moyenne, élevé et élite. Le groupe élite était composé des 2,3% des meilleurs patients, selon l’âge et le sexe, qui avaient un niveau de condition physique semblable à celui des athlètes d’endurance.

Dans tous les groupes, l’amélioration de la condition physique a eu un effet bénéfique majeur sur la santé générale et a considérablement réduit le risque de décès d’une personne. Les chercheurs ont également constaté qu’il n’y avait pas de limite supérieure aux bienfaits de l’exercice : Les personnes les plus en forme de l’étude (le groupe élite) présentaient le risque de mortalité le plus faible. Dans l’ensemble des groupes, le risque de mortalité des athlètes d’élite était de 80 % inférieur à celui des patients peu performants. Encore plus frappant, le fait de ne pas faire d’exercice s’est avéré tout aussi néfaste pour la santé globale que les facteurs de risque traditionnels comme le diabète – dans certains cas, le manque d’exercice a eu un effet encore pire que ces conditions.

Dans l’étude, les chercheurs concluent que les résultats  » illustrent l’importance de la condition physique aérobique comme indicateur puissant et modifiable de la mortalité à long terme « . Traduction : Si vous voulez vivre plus longtemps et en meilleure santé, courez, marchez, nagez ou faites du vélo – et faites-le souvent.