Merano et les cures d'amaigrissement pour stars

 Voilà plus de 30 ans maintenant que les plus grands sportifs de la planète et autres stars de la finance ou du showbiz se pressent du côté de Merano, au nord-est de l’Italie, pour y suivre les préceptes du Français Henri Chenot, inventeur de la « biontologie ».

Par Thomas Héteau

Dans le jargon du ballon rond, et de plus en plus dans le vocabulaire du sport en général, « aller à Merano » sous-entend souvent faire un petit séjour dans le palace du même nom, situé dans le Tyrol italien, pour y suivre une cure d’amaigrissement version (très) haut de gamme. Considéré comme l’un des meilleurs centres de bien-être au monde, l’endroit est devenu la Mecque de tous ceux qui veulent retrouver leur poids de forme avant le début de la saison. Karim Benzema, André-Pierre Gignac et même Zinedine Zidane… le personnel de l’établissement ne compte plus le nombre de footballeurs venus suivre le célèbre programme de « détox » institué par Henri Chenot. « Même si dans le milieu sportif, tout le monde connait les codes de la nutrition, ce n’est pas facile de se préparer de façon très individuelle car nous sommes tous des sujets très différents, d’un point de vue morphologique mais aussi génétiquement parlant, explique l’homme, à l’origine de la méthode. Pour nous, l’important est donc d’individualiser et de personnaliser au maximum. Nous essayons de décoder la personne ». La cure de Merano s’appuie sur les principes de la biontologie, elle-même basée sur la compréhension de l’évolution des ressources vitales de l’organisme aux différents âges de la vie. Et cela passe notamment par une « petite » diète détoxinante et dépurative qui déloge les toxines de leurs dépôts en favorisant et en aidant les fonctions dépuratives naturelles du foie. Il s’agit en fait d’un nettoyage profond de l’organisme. « Les cellules reçoivent les nutriments mais par moment, lorsqu’il y a trop de toxines, elles vont se gélifier, détaille le spécialiste. Avec la détox, on peut perdre jusqu’à 3 kilos en quelques jours en ‘dégélifiant’ justement ces cellules. Il s’agit alors de liquides toxiques pour le corps. Voilà ce qu’est la détox et nous, nous contrôlons ce processus ». La méthode Chenot associe ce régime hypotoxique à différents traitements énergétiques, hydro-énergétiques et drainants qui ont pour but de rétablir la bonne circulation des liquides dans le corps. Le tout après avoir fait un point avec un des médecins du centre pour un check-up complet. « Nous évaluons les besoins de chacun en fonction du bilan médical, précise Henri Chenot. Tous les programmes sont donc différents. Mais au-delà de dire au client de suivre tel ou tel régime alimentaire, tel ou tel soin, mon objectif et de le former. Voilà pourquoi nous organisons tous les jours des conférences. Je veux qu’il comprenne comment ça fonctionne. Mieux connaitre son corps pour mieux s’autogérer ensuite ».

Début septembre, Kevin Séraphin, le pivot des Bleus et des Washington Wizards (NBA) a posé ses valises à Merano.