©iStock

En « movembre » on se laisse pousser la moustache

Chaque mois de novembre, la moustache est à l’honneur à l’occasion du mouvement Movember

Movember est parti d’un projet en 2003. À l’époque un groupe d’amis australiens décide de remettre la moustache au goût du jour, pour le plaisir et le fun. 14 ans plus tard, la fondation Movember réunit des millions de participants à travers 21 pays. Le concept en lui-même est assez simple, il suffit de se laisser pousser la moustache en Novembre tout en sensibilisant la population sur les maladies masculines telles que les cancers de la prostate et des testicules.

La santé masculine est un sujet moins médiatisé que les maladies touchant les femmes, c’est pour ça que Movember est là. Les fonds récoltés par la fondation permettent de financer le Plan d’Action Global, un ensemble de programmes internationaux de recherche médicale sur les cancers masculins. Movember axe aussi son mouvement sur la santé mentale et l’inactivité physique, 4e facteur de risque de mortalité à travers le monde.

Outre l’avantage de réduire le risque de cancers et de contribuer à une bonne hygiène de vie, se mettre au sport favorise également la positive-attitude

Des Mo Bros et Mo Sistas solidaires

Le mouvement n’a pas de limite, on peut tous y participer. Alors messieurs si vous avez besoin d’un peu de motivation n’hésitez pas à demander de l’aide aux femmes de votre entourage. Ces dernières, bien qu’elles ne puissent pas se laisser pousser la moustache, pourront participer avec vous en étant actives.

Avec le défi Move, vous vous fixez un objectif sportif au début du mois. En équipe ou en solo, surpassez-vous tout en récoltant des dons pour lutter contre ces véritables fléaux qui touchent les hommes de toutes âges.

Pour participer à la campagne, rendez-vous sur le site movember.com