Vous connaissiez le cholestérol…
…Découvrez la dysfonction endothéliale, le nouvel ennemi de votre cœur et de vos artères.

L’offensive
Que l’on ait diagnostiqué chez vous une dysfonction endothéliale ou que la dilatation de vos vaisseaux soit normale (selon vous), ajoutez ces stratégies antidysfonction érectile à votre liste de gestes santé : vous ne vous en porterez que mieux !

QUATRE KILOS, C’EST DÉJÀ TROP
Plus on a de graisse abdominale, plus le diamètre des vaisseaux sanguins diminue. D’après des recherches effectuées à la Mayo Clinic, une prise de poids de 4 kilos seulement peut déclencher une DEN. Fort heureusement, la perte de ces kilos supplémentaires peut rétablir une fonction endothéliale normale. Motivez-vous pour faire de l’exercice en organisant des activités minceur avec des amis ou des proches. Une nouvelle étude de l’université Brown a démontré que les personnes organisées en équipes se mesurant les unes aux autres pour maigrir, s’entraîner et marcher plus souvent éliminaient, en moyenne, 4,5 % de leur poids. Si l’émulation est un facteur de réussite, l’esprit de camaraderie l’est aussi. Les sujets ayant perdu le plus de poids faisaient souvent partie des mêmes équipes. Choisissez des partenaires très motivés, ayant des visées similaires aux vôtres. Ainsi, les efforts de tous tendront vers un objectif commun. Si vous vous en sentez capable, portez-vous volontaire pour être le leader du groupe : les chercheurs ont également constaté que ceux qui pilotent l’équipe perdaient davantage de graisse que les autres.

LE MERCURE : À EXCLURE !
La seule fois où le mercure était autorisé dans la bouche, c’est quand il était enfermé dans un thermomètre médical et cela fait probablement des années que vous n’avez plus vu cet outil, désormais proscrit. Eh bien, proscrivez aussi le thon ! Une étude récente effectuée au Brésil indique qu’une exposition régulière au mercure, même à des doses faibles (par le biais d’une consommation de poissons contaminés) peut déclencher une DEN, peut-être sous l’effet d’une augmentation de l’inflammation. Pour assurer votre apport en oméga 3 bons pour le cœur et pour vous préserver du mercure, privilégiez le tilapia, les sardines, le poisson-chat, le saumon ou encore les anchois.

FAITES LA CHASSE AUX ACIDES GRAS
Pour vous, des ailes de poulet sont un régal, mais votre endothélium y voit un ennemi. « Les acides gras saturés étant perçus comme des intrus, les cellules immunitaires vont chercher à les éliminer », explique Mansoor Amiji, le président du département de Sciences pharmaceutiques de l’université Northeastern à Boston et chercheur spécialisé dans les traitements de la DEN. « Hélas, ces cellules accentuent l’inflammation et finissent par provoquer des dégâts. » Avant de mettre n’importe quels aliments préparés dans votre Caddie de supermarché, lisez les informations sur les emballages et faites un petit calcul. Multipliez par 9 le nombre de grammes d’acides gras saturés pour obtenir le nombre de calories qu’ils apportent. Divisez ensuite ce chiffre par le total calorique. Si les acides gras saturés représentent plus de 10 % du total calorique, remettez le produit sur le rayon.
Il n’y a pas que les acides gras saturés qui sont dangereux : comme la plupart d’entre nous, vous bannissez déjà les acides gras trans de votre assiette. Précisons que leur teneur dans les produits alimentaires a considérablement diminué ces dernières années, la consommation moyenne en France se situant autour de 3 grammes par jour (source Agence française de sécurité des aliments). Voici une raison de plus d’éradiquer de votre alimentation ces graisses d’origine industrielle : elles peuvent altérer la capacité de l’endothélium à réguler le taux de monoxyde d’azote (NO), puissant agent vasodilatateur, soulignent des chercheurs de l’université de Washington.
Ne comptez pas sur les fabricants pour indiquer la teneur en acides gras trans de leurs produits : une étude menée à Harvard a montré que dans certains aliments industriels reformulés pour éliminer les acides gras trans, la teneur de ces derniers n’avait été réduite que de 84 %. Ne vous fiez qu’à une seule règle : évitez tous les produits contenant des huiles (ou graisses) hydrogénées ou partiellement hydrogénées, même si la mention « acides gras trans : 0 g » figure sur l’étiquette.

LA LEÇON DE CRO-MAGNON
Nos ancêtres de l’âge de la pierre étaient peut-être stressés par le tigre à dents de sabre, mais ils étaient certainement à l’abri de la dysfonction endothéliale. Qu’ils aient été chasseurs ou chassés, ils fournissaient des efforts physiques intenses de durée limitée, semblables à notre course par intervalles, affirme Thorin de l’Institut de cardiologie de Montréal. Cette donnée est importante, car l’entraînement fractionné améliore nettement plus le débit sanguin que le cardio-training à régime constant : telle est la conclusion d’une étude récente parue dans le Journal of Strength and Conditioning Research. Essayez le protocole observé dans cette étude : échauffez-vous en marchant pendant 10 minutes, puis faites des intervalles de 4 minutes de course à haute intensité sur le tapis de jogging, entrecoupées de 3 minutes de récupération active (marche). Finissez par 5 minutes de récupération.

LE TABAC NE PASSERA PAS !
La fumée de cigarette peut asphyxier vos vaisseaux sanguins, même s’il n’y a aucun fumeur autour de vous. Des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco se sont penchés sur les effets de l’inhalation involontaire de la fumée de tabac froid dans un espace clos pendant 30 minutes : ils ont constaté que ce tabagisme résiduel provoquait une dysfonction endothéliale.
La meilleure protection consiste à éviter les lieux publics où la cigarette est autorisée, ainsi que le domicile des fumeurs. À défaut, il faudra bloquer votre respiration!

LES BOISSONS ÉNERGISANTES AU REBUT
Le Red Bull vous permettra peut-être de garder les yeux ouverts, mais il pourrait aussi fermer vos artères. Des scientifiques australiens ont découvert récemment que la consommation d’une seule boisson énergisante sans sucre peut provoquer un épaississement du sang et une vasoconstriction. Ils supposent que les additifs autres que la caféine, tel le glucuronolactone, sont à l’origine de ce phénomène. Si vous avez besoin d’un coup de fouet, avalez cette concoction glacée au cacao : diluez du chocolat (noir en poudre à 70 % de cacao) dans du lait écrémé et ajoutez des glaçons. Cette boisson vous apportera une bonne dose de caféine (environ 15 mg). Une nouvelle étude réalisée au Brésil a montré que la consommation journalière de chocolat noir à 70 % de cacao améliorait de façon significative la fonction endothéliale dès la fin de la quatrième semaine !

Demain, nous verrons la fin de ce dossier !

——————
Et n’oubliez pas :
– Sexe ou pas ?
– Ne vous laissez plus dominer par la peur
– Soignez vos cheveux