©iStock

Tousser après un rhume, c’est normal. Mais pas pendant trois mois ! La toux chronique ne doit pas être prise à la légère, car elle peut être le symptôme d’un problème plus important. Le point avec le docteur Antoine Florant, médecin spécialiste en oto-rhino-laryngologie

RÉFLÉCHISSEZ. Depuis combien de temps crachez-vous vos poumons en réunion ? Vous ne vous en souvenez plus ? Arrêtez de siphonner le sirop à la bouteille et cherchez ce qui se cache derrière cette toux chronique.

VOUS TOUSSEZ PENDANT L’EFFORT

Deux pompes, et une vilaine petite toux sèche vous poussent à arrêter. L’asthme est une des principales causes de la toux chronique. Vous ne vous saviez pas asthmatique ? Il est possible que la maladie n’en soit qu’à son tout début et qu’elle ne s’accompagne d’aucune difficulté respiratoire. Cette toux se manifeste de façon caractéristique quand vous riez, lors d’un effort physique ou d’une exposition au froid.
Le remède ? Le médecin peut vous prescrire un bronchodilatateur, des corticostéroïdes en inhalation, ou d’autres médicaments contre l’asthme.

VOUS TOUSSEZ APRÈS LES REPAS

Il s’agit probablement d’un reflux gastro-œsophagien. L’acide qui remonte de l’estomac irrite la trachée et provoque une toux sèche. En général, elle se manifeste en position allongée et après avoir mangé. Mais elle ne s’accompagne pas forcément de brûlures d’estomac.
Le remède ? Des médicaments qui inhibent la production d’acide dans votre estomac. Une gastroscopie peut vous être prescrite, pour vérifier qu’il n’y a pas de dommage à l’œsophage.

VOUS TOUSSEZ COMME UN COQ ENRHUMÉ

Vous enchaînez toute la journée de longues quintes de toux, et ce depuis plusieurs mois. Il se peut que vous ayez attrapé la coqueluche. C’est une maladie très contagieuse, et le fait d’avoir été vacciné dans l’enfance ne protège pas à l’âge adulte…
Le remède ? Des analyses sont nécessaires pour confirmer le diagnostic. Il n’existe pas de traitement contre la coqueluche, si ce n’est des antibiotiques pour vous rendre moins contagieux.

VOUS PRENEZ DES MÉDICAMENTS

Les médicaments contre l’hypertension, notamment, peuvent créer une toux sèche chez 5 à 10 % des utilisateurs.
Le remède ? Demandez à votre médecin un médicament de remplacement.

VOUS TRAÎNEZ UNE MAUVAISE TOUX INFECTÉE

Vous avez le nez qui coule au fond de la gorge, alors que vous n’êtes pas enrhumé, et vous produisez une toux grasse pour vous dégager. Pensez à la sinusite chronique. Avez-vous mal au niveau des sourcils ? L’infection des sinus s’accompagne
souvent de ce type de douleur, particulièrement vive lorsque vous penchez la tête.
Le remède ? Tout dépend de la cause. Plusieurs problèmes peuvent se traduire par une inflammation des sinus comme, par exemple, un problème dentaire ou des polypes, des excroissances qui se développent dans le nez. Le médecin peut traiter le problème à l’origine de la sinusite et vous prescrire des antibiotiques ou des corticoïdes pour soulager les symptômes.

VOUS SOUFFREZ D’UNE TOUX GRASSE ET PROFONDE

Vous fumez deux paquets par jour depuis l’âge de 10 ans ? Si votre toux se manifeste régulièrement depuis au moins deux ans, en dehors de toute autre pathologie, il est possible qu’il s’agisse d’une bronchite chronique. Elle apparaît chez 1 fumeur sur 5 au bout de vingt ou trente ans de tabagisme. Il faut la prendre très au sérieux car elle peut s’aggraver vers une insuffisance respiratoire.
Le remède ? On peut vous prescrire des médicaments contre les symptômes, mais l’essentiel est d’arrêter de fumer le plus
tôt possible pour empêcher la maladie d’évoluer.

GARE AU SIROP ! Les sirops ou les comprimés antitussifs agissent en endormant la zone réflexe de la toux. Ils ne sont d’aucune utilité dans le cas d’une toux chronique puisqu’ils ne traitent pas le problème de fond, et ils sont même à proscrire totalement en cas de toux grasse ! La suppression de la toux peut provoquer une accumulation des sécrétions dans les bronches et les poumons, et aggraver sérieusement les problèmes respiratoires.