Chaussures running
© DR

Comme chaque année, place à l’innovation. Entre tendance ultra-light, confort extrême et nouvelles matières, faites votre choix de chaussures pour le running !

Des chaussures toujours plus performantes

Adidas Ultra Boost 19

Trois ans après son premier lancement, l’Ultra Boost revient sur la scène du running urbain et fun, mais pas pour faire de la figuration. Dans le cadre d’un projet collaboratif avec des runners, les designers et concepteurs d’Adidas ont recueilli les avis de milliers d’entre eux pour développer le nouveau modèle, l’UB 19. Verdict des attentes : un produit plus simple, comprenant moins d’éléments, mais toujours aussi performant. Ils ont donc démantelé l’originale en 17 pièces pour ne garder que 4 composants clés : une semelle re-optimisée avec 20% de boost en + (merci le retour d’énergie), une tige sans couture pour le confort, un système de torsion intégré dans la chaussure pour une transition rapide qui vous propulse vers l’avant et enfin un renfort de talon moulé, mix de matériaux souples et de soutien, pour un maintien accru mais libérant les tensions au niveau du tendon d’Achille. Légère (268g), très dynamique et super stable, la nouvelle Ultra Boost s’enfile comme un chausson, mais capitonné, avec les pieds bien maintenus, prêts à en découdre avec le bitume ! Avant son lancement mondial le 21 février, l’UB 19 sera disponible en plusieurs éditions limitées, dont la Laser Red (en photo). 179,95 € sur adidas.fr

Under Armour HOVR Infinite

Dans la famille HOVR, je demande l’increvable ! Un an après le lancement de la technologie d’amorti HOVR, une mousse spécifique confinée dans une « nappe énergétique » permettant une meilleure absorption des chocs à chaque attaque du pied et un retour d’énergie pour le coureur, l’équipementier américain lance l’Infinite, une chaussure créée pour fournir au coureur une sensation constante de confort et de soutien sous le pied sur un nombre infini de kilomètres. L’idée maîtresse des concepteurs est de ne plus obliger le coureur à choisir entre douceur et efficacité (avant, plus « doux » signifiait plus lent, et « retour d’énergie plus élevé » signifiait plus ferme et moins confortable) : dans l’Infinite, le noyau HOVR s’étend du talon à l’avant-pied pour une efficacité optimale de l’amorti et de la restitution d’énergie sur l’ensemble du pied, kilomètre après kilomètre, sans altération. Un soin tout particulier a été apporté aux autres éléments constitutifs de la chaussure, de la semelle extérieure au chausson en passant par la structure du talon, tandis que le capteur intégré dans la semelle intermédiaire de la chaussure du pied droit, en se connectant à l’application MapMyRun via Bluetooth, permet de suivre, analyser et stocker des données de course détaillées afin de proposer des moyens d’améliorer les performances. 140 € sur underarmour.fr

Mizuno Wave Ibuki GTX

Troisième version de la chaussure de trail polyvalente de la firme japonaise, la Wave Ibuki, outre son incroyable confort et le côté molletonné de son chausson, à la bonne idée de proposer une tige Gore Tex totalement imperméable et respirante, chose bien appréciable pour les sorties par temps pluvieux et les traversées intempestives de flaques et autres ruisseaux. La semelle, conçue en collaboration avec Michelin, est basée sur le dessin d’un de ses pneus de VTT les plus réputés, gage d’une adhérence et d’une traction de qualité. Un bon compromis pour des entraînements par tous temps et sur tous terrains. 75 € sur mizunoshop.fr

Tendance poids plume

Résistance absolue: Millet Light Rush

Annoncée depuis près d’un an, la véritable arrivée de Millet dans le trail imposait de frapper fort, tant les produits ne manquent pas sur cette niche. C’est chose faite avec la Light Rush, une chaussure poids plume (260 grammes seulement !) équipée d’une semelle bien accrocheuse signée Michelin (Cocorico, enfin une chaussure française !) et surtout d’un mesh / treillis gris métallique étonnant car… n’étant pas un mesh : il s’agit en fait d’un tissu polyamide dans lequel est inséré un fil Kevlar sensé améliorer considérablement la résistance et éviter la déformation. Après quelques heures de course en milieu montagnard – on n’allait pas tester des Millet dans les Landes, tout de même ! -, on confirme : bonne accroche, enveloppe solide, chausson confortable, bon amorti, on est proche du sans faute. Petit bémol : l’accroche sur rochers humides, pas exceptionnelle (bonjour la « boîte » que je me suis prise sur les roches « savon » des calanques de Marseille). Mais personne n’est parfait… 149,95 € sur millet.fr

Chaussures running
© DR

Lâchez les fauves: Dynafit Feline Up Pro

230 gr, qui dit mieux ? Avec son tout nouveau modèle Féline Up Pro au look très dynamique, Dynafit annonce la couleur : agressive, tournée vers l’attaque. Plutôt conçue pour le Vertical Running, cette chaussure comblera les traileurs amateurs de sorties courtes et rapides en terrains techniques à forts dénivelés. Si le chaussant permet un maintien ferme et précis, c’est surtout du côté de la semelle que les ingénieurs ont innové, pour gagner en poids sans perdre en fonctionnalité, en proposant en outre un design de crampons spécifique et un mélange de caoutchouc Megagrip pour une accroche et une adhérence maximum en terrains pierreux et conditions humides. Une vraie Formule 1. Il ne vous reste plus qu’à avoir le moteur pour la piloter efficacement…180 € sur dynafit.com/fr

Chaussures Running
© DR