Bavette sauce herbes
@iStock

Pas besoin d’aller dépenser vos deniers au resto pour déguster une bonne bavette d’aloyau. Vous pouvez tout à fait la cuisiner vous-même pour bien moins cher, avec l’assurance qu’elle sera assaisonnée comme vous l’aimez. Vous ferez un repas avec des produits de qualité ainsi qu’une bonne dose de protéines. Misez donc sur cette recette et préparez-vous à en prendre plein les papilles. 

La recette : Bavette d’aloyau sauce aux herbes

Vous aviez prévu d’aller manger une entrecôte avec votre moitié ou un ami ? Annulez la réservation et filez plutôt faire les courses. N’hésitez pas à demander conseil à votre boucher pour le choix de votre bavette.

Ingrédients :

  • Spray de cuisson
  • 600g de bavette d’aloyau
  • Poivre noir moulu (selon vos goûts)
  • 1 tasse de coriandre fraîche (feuilles et tiges) émincée
  • 1 c.à.s. de câpres égouttés
  • 2 échalotes finement émincées
  • 2 c.à.s. d’huile d’olive
  • 1/4 de tasse d’eau
  • Le jus d’1 citron
  • 1 gousse d’ail émincée

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 200°C. Enduisez une poêle (qui peut passer au four) de spray de cuisson.
  2. Assaisonnez les deux côtés du steak avec du sel et du poivre
  3. Mettez la poêle à chauffer à feu fort. Mettez-y la pièce de viande et faites revenir 2 minutes de chaque côté. Puis mettez au four pendant 12 minutes.
  4. Transférez le steak sur une planche à découper. Laissez reposer 5 minutes.
  5. Dans un mixeur, ajoutez la coriandre, les câpres, l’échalote, l’huile d’olive, l’eau, le jus de citron et l’ail puis mixez jusqu’à obtenir une substance presque lisse, à peine grumeleuse.
  6. Découpez le steak en fines tranches et servez avec la sauce aux herbes.

Les macros : 

  • 335 calories
  • 30g de protéines
  • 2g de glucides
  • 23g de lipides

Une petite astuce de chef consiste à faire revenir la viande à la poêle avant de la mettre au four. Cela permet d’en conserver le jus et de lui donner un délicieux croustillant. Aussi, on vous le rappelle, le temps de pause avant tranchage permet également d’éviter que votre viande ne sèche. Car si vous la coupez directement après cuisson, elle perd son jus avant d’avoir eu le temps de l’imbiber.