Récupération Chocolat au lait
@iStock

Le chocolat au lait, sans doute la boisson préférée de votre enfance pourrait bien être une méthode surpuissante pour accélérer la récupération après l’effort. Des chercheurs ont compilé des résultats d’études portant sur la consommation de chocolat au lait et son impact sur la récupération. Les résultats sont surprenants, surtout pour une boisson clairement sous-estimée. En tout, ce sont 12 études qui veulent vous faire retomber en enfance, pour votre bien et celui de vos muscles.

Les effets du chocolat au lait

Après analyse de son effet sur les marqueurs de performances et de récupération, sur la fréquence cardiaque, le temps d’épuisement, le lactate sérique et la créatine kinase sérique, les chercheurs ont trouvé des résultats similaires, voire supérieurs à ceux d’un placebo ou de boissons pour sportifs. Le temps jusqu’à épuisement augmente considérablement après avoir consommé du chocolat au lait. Il y a franchement de quoi se laisser tenter !

D’où le chocolat au lait tire-t-il ses pouvoirs ?

Cela vient sans doute de ses incroyables macros. Le rapport glucides/protéines de 4:1 de cette boisson est juste parfait pour la récupération. Les minéraux (électrolytes) que l’on trouve dans le chocolat au lait sont également parfaits pour une bonne hydratation. Une autre étude publié dans le Journal de Physiologie Appliquée, Nutrition et Métabolisme a révélé que les athlètes retiennent deux fois plus de liquides avec du chocolat au lait qu’avec une boisson sportive post-entraînement.

Alors ne vous cantonnez pas aux boissons sportives. Gardez vous quelques moments de plaisir simples, avec une cuillère à café et demie de poudre de cacao dans 200ml de lait. Vous pouvez ajouter une cuillère de sucre si vous y tenez vraiment. Et optez pour des poudres de cacao sans sucre et sans additif. Pour le lait, à vous de voir si vous le préférez entier, demi ou totalement écrémé.