Conservez ce tour de taille durement acquis grâce aux dernières avancées de la science sur la stabilisation du poids après un régime amaigrissant.

 

ESSAYEZ UNE NOUVELLE MÉTHODE
Vous avez certainement déjà entendu dire, ou lu, que 95 % des régimes sont voués à l’échec. Autrement dit, presque toutes les personnes qui perdent du poids finissent par en reprendre. Ce n’est pas vrai, mais il n’est pas difficile de comprendre pourquoi tant de gens le pensent. Ce ne sont pas vraiment les régimes eux-mêmes qui sont remis en cause, mais plutôt le suivi postrégime. Le Dr Christopher Sciamanna l’a découvert à ses dépens : après avoir perdu 15 kg, maintenir son poids s’est révélé « difficile ». Heureusement, sa profession lui a permis de relever ce défi plus facilement. Avec ses collègues de l’université d’État de Pennsylvanie (la « Penn State »), il a donc entrepris d’étudier le contrôle de la perte de poids sur le long terme. Pendant ces vingt dernières années, le sujet d’étude s’est exclusivement concentré sur les personnes inscrites au National Weight Control Registry (NWCR). Pour participer au programme, ces dernières devaient perdre au moins 15 kg et ne pas en reprendre pendant un an, au minimum. C’est alors que les experts ont établi cette liste austère de préconisations postrégime, peu promptes à soulever l’enthousiasme.

  1. De l’exercice au moins une heure par jour, presque tous les jours.
  2. Un régime pauvre en graisses, en sucre et en calories.
  3. Une alimentation plus ou moins semblable jour après jour.
  4. Un minimum de temps devant la télé.
  5. Le petit-déjeuner obligatoire.

Ouf ! Vous comprendrez aisément pourquoi ceux qui suivent des régimes peinent à stabiliser leur poids, et pourquoi tout le monde juge cette dernière phase quasi impossible. C’est pourtant réalisable. L’équipe du Dr Sciamanna a établi que plus du tiers de ceux qui avaient perdu au moins 5 % de leur poids initial ne reprenaient pas de kilos. Idem pour environ une personne sur six ayant perdu au moins 10 % de son poids initial.

En outre, même si vous n’atteignez pas tout à fait votre objectif, réduire définitivement votre tour de taille de 5 à 10 % est bon pour votre santé et votre apparence. Pour maintenir votre « juste » poids, vous devez vous adapter. Vous aurez ainsi recours à des techniques et des pratiques différentes de celles utilisées lors de la phase initiale de perte de poids. « L’entretien nécessite une attention spécifique, affirme le Dr Sciamanna. C’est comparable à une stratégie de sortie de conflit. Une fois que vous avez perdu du poids, la mission n’est pas encore terminée. » Voici trois façons d’éviter de reprendre les kilos perdus.
TROUVEZ VOTRE JUSTE POIDS
Quand vous commencez un programme d’amaigrissement, vous devez être prêt à accomplir des changements radicaux. Un inconditionnel du fast-food pourrait, par exemple, renoncer au hamburger. « Mais au bout d’un moment, vous voulez retrouver vos bonnes vieilles habitudes, affirme le médecin. Un ennui profond s’installe. Combien de temps ce régime vous motivera-t-il ? » Vous ne pouvez pas véritablement revenir à votre vie d’avant sans risquer de reprendre votre poids d’origine. Mais vous pouvez déterminer un nouveau poids juste en respectant les pratiques suivantes.
Pesez-vous régulièrement. L’étude confirme ce que nous vous avions dit récemment. Les individus qui se pèsent de façon régulière et fréquente sont ceux qui repèrent et éliminent le mieux les quelques kilos en trop avant que ceux-ci ne s’installent définitivement.
Planifiez vos repas. Vous pouvez contrôler votre poids par un régime bien équilibré, pauvre en graisses et en glucides. Mais cela suppose une certaine discipline. Un conseil : planifiez vos repas. Les personnes parvenant à contrôler leur poids sont celles qui ont tendance à manger presque toujours la même chose, mais accommodée différemment. Déterminez un repas standard – pour assurer une régularité (une salade, par exemple) – que vous déclinerez pour varier les plaisirs et satisfaire vos papilles : un jour, préparez une salade de poulet grillé aux légumes, et le lendemain, remplacez ces derniers par quelques fruits.
Faites une liste avant de faire vos courses. La planification de vos repas fonctionne uniquement si vous faites la liste de tout ce dont vous avez besoin avant d’aller faire vos courses.
CONCENTREZ-VOUS SUR LA MÉTHODE, PAS SUR LE RÉSULTAT
Quand vous voulez perdre du poids, vous vous fixez un objectif et trouvez ensuite la méthode qui vous convient le mieux pour y parvenir. Mais une fois cet objectif atteint, il est préférable, pour stabiliser votre poids, de commencer par la méthode. Suivez les rituels suivants.
Buvez beaucoup d’eau. L’eau est un facteur essentiel dans le contrôle du poids, mais en boire tout au long de la journée rappelle surtout la place des repas.
Déterminez le même nombre de repas chaque jour. Peu importe que vous en preniez trois, quatre ou six. Ce qui compte, c’est de n’en sauter aucun. En bousculant ces repères quotidiens, vous risquez de manger des aliments qu’il faudrait éviter, voire de vous suralimenter.
Mangez des fruits, des légumes et/ou des protéines maigres à chaque repas. De nombreux chercheurs ont démontré l’importance d’une alimentation riche en protéines et en fibres chez les personnes ayant réussi à stabiliser leur poids après un régime.
Faites régulièrement de l’exercice. Inutile de tout donner à chaque fois, mais il faut être discipliné. Par exemple, établissez des objectifs mensuels : fixez-vous 20 séances par mois, et forcez-vous à en réaliser 4 ou 5 par semaine.

PENSEZ COMME UN CHAMPION
La dernière étude de l’équipe de la Penn State révèle un ajustement comportemental majeur parmi ceux qui arrivent à perdre définitivement des kilos. Si vous voulez rejoindre leur rang…
Récompensez-vous. La perte de poids est une question de privation. À l’inverse, stabiliser votre poids est une affaire de dosage. Tout ceci devient supportable et efficace si vous vous laissez – occasionnellement – aller à la tentation.
N’oubliez pas pourquoi vous devez rester vigilant… Vu de l’extérieur, vous êtes mince, mais à l’intérieur, des milliards de cellules vidées de leur substance adipeuse n’attendent qu’une chose : faire bombance et retrouver leur gloire passée… Placardez sur votre frigo quelques photos bien choisies pour maintenir le cap.
… Mais n’oubliez pas, non plus, ce que vous avez réussi. Besoin de reprendre confiance en vous ? Flanez dans les rues et observez toute cette faune suralimentée : n’est-ce pas satisfaisant de se dire qu’on a quitté le troupeau ?
[box type= »shadow » ]QUAND POUVEZ-VOUS ARRÊTER VOTRE RÉGIME ?
PASSEZ DE LA PERTE DE POIDS À L’ENTRETIEN QUAND CES SIGNES APPARAISSENT.
VOUS ÊTES AU RÉGIME DEPUIS 6 MOIS
Les recherches montrent que tous les régimes cessent d’être efficaces après 6 mois environ. Selon les études menées sur un an ou plus, la plupart des personnes reprennent des kilos de façon significative à partir du 7e mois.
VOUS AVEZ PERDU MOINS D’UN KILO EN UN MOIS
Quand le rythme de votre perte de poids s’essouffle, cela indique que votre régime ne fonctionne plus ou que vous n’arrivez plus à le suivre. Quoi qu’il[/box]

———————————————-

Et pour mieux manger :
– Faites le plein de minéraux
– La recette de la semaine
– Quels aliments pour mieux dormir ?