Réussir une réunion, c’est trouver les mots justes au bon moment. exemples à l’appui.

LIBÉREZ LA PAROLE
plus les gens sont sous pression, plus ils ont tendance à se refermer sur eux-mêmes. Définissez les domaines d’intervention de chacun en bannissant toute hiérarchisation de la part du groupe. valorisez les idées de tous les participants dans le contexte du projet général.
NUL «Ça suffit. On ne va pas y passer toute la nuit ! »
PRÉFÉRABLE «Fixons-nous trois objectifs pour aujourd’hui…»

RESPONSABILISEZ L’ÉQUIPE
Demander l’avis de chaque personne, c’est la considérer responsable de ce qu’elle fait et obtenir d’elle un suivi et des idées neuves. cela peut aussi mettre à jour un problème latent, susceptible de créer des situations de blocage dans l’entreprise.
NUL «Quelqu’un a quelque chose à ajouter? Non? Bon, c’est tout ! »
PRÉFÉRABLE « Nous avons entendu Michel, Annie et Gérard, mais pas encore Hervé. Hervé, quel est ton avis sur la question ?»

PRIORITÉ AUX IDÉES
Restez en dehors des conflits interpersonnels. Restez concentré sur le contenu, faites abstraction de la personne : vous éviterez ainsi de favoriser untel ou de prendre parti. Rappel : vous cherchez des solutions, vous n’avez pas un rôle d’arbitre.
NUL« X a raison et Y a tort.»
PRÉFÉRABLE « Cette suggestion cadre bien avec le projet. L’autre suggestion est peut-être secondaire. »

——————

Et n’oubliez pas :
– Conseils pour la salle
– C’est grave, docteur ?
– Fabriquez votre propre dentifrice