À l’instar des voitures, le scooter connaît lui aussi sa révolution énergétique. Ou plutôt, ses révolutions. Plusieurs écoles sont amenées à cohabiter, entre modèles dotés d’une batterie intégrée et ceux qui mise sur une version amovible. On vous explique.

Scooters électriques : silence, on mute

Lutte contre les émissions polluantes, politiques contraignantes dans les grandes villes et incitations fiscales, les motorisations alternatives ont désormais la cote et ambitionnent de détrôner leurs homologues thermiques. On ne compte d’ailleurs plus les annonces de voitures électriques ou hybrides actuellement. Hier cantonné aux 4 roues, ce phénomène global touche aussi les scooters et, dans une moindre mesure, les motos (même Harley Davidson s’y met). Si Piaggio est dans les starting-blocks avec deux versions qui seront commercialisées dès l’an prochain, c’est bien Kymco qui surprend son monde en préparant non pas un mais… dix modèles à venir ! Très actif sur le marché du scooter, le constructeur taïwanais est également un motoriste reconnu qui équipe notamment les maxi-scooters de BMW. Sauf qu’avec l’électrique, Kymco suit une stratégie bien différente de ses concurrents…

Deux batteries amovibles

Dévoilé l’an dernier, le scooter électrique Kymco, baptisé Ionex, se veut compact avec un look néo rétro dans l’air du temps. D’une cylindrée équivalente à un 50cc, il s’illustre surtout en embarquant non pas une mais deux batteries. D’un poids de 5 kg chacune, celles-ci assurent une autonomie de 35km chacune et sont amovibles pour être remplacées directement par des unités totalement chargées mises à disposition dans les plateformes « open energy » en libre service. Le cas échéant, l’utilisateur pourrait s’il le veut recharger ses batteries chez lui, surtout s’il ne dispose pas d’une prise sur sa place de parking. Une troisième batterie reste fixée à bord et l’ensemble devrait conférer environ 100 km d’autonomie au scooter, soit largement suffisamment pour des déplacements en ville. Point fort du Ionex, le format compact des batteries permet de conserver un vrai coffre pour ranger un casque sous la selle, détail qui fait défaut à moult concurrents. Solution connectée, Ionex s’appuiera également sur une application mobile pour localiser les points de charge en un clin d’œil. Il faudra patienter encore un peu avant de pouvoir vous lancer derrière le guidon de ces scooters électriques. Une première gamme de 3 scooters sera en effet disponible en concession fin 2019 avec deux modèles pour les particuliers, le Agility EV et le Like EV, et un modèle destiné aux entreprises, le Agility Carry.