Elle est la petite dernière de la fratrie, elle est soit pourrie gâtée soit en manque d’attention. Pensez-vous !

Une étude néo- zélandaise vient de montrer que, dans une fratrie, les benjamins sont généralement les plus satisfaits par leurs relations amoureuses. Et les scientifiques d’expliquer que, le rang de naissance influençant
la personnalité, les benjamins semblent avoir appris tôt à communiquer et faire des compromis.
De nouvelles recherches seront menées pour savoir ce qu’il en est des enfants uniques !

—————–

Et pour garder la forme :
– 10 semaines pour préparer un semi-marathon
– Les meilleurs outils pour vos muscles
– Sculptez-vous un dos plus puissant