Désirs inavoués ou fantasmes inavouables, comment interpréter les rêves érotiques ? Inutile de sombrer dans les profondeurs Freudiennes pour en tirer quelques leçons, ces errances nocturnes n’ont rien de très obscur. Et lorsque 80% des hommes affirment en faire régulièrement, pourquoi vous en défendre ?

Un réveil troublé par les réminiscences d’une nuit torride, la sensation étrange d’avoir franchi des interdits… les rêves érotiques laissent souvent des traces – 4 % d’entre eux engendrent un orgasme – et le rêveur pantois. Mais, aussi lubriques ou dérangeants soient-ils, ils ne présagent ni troubles obsessionnels, ni perversions inconscientes, et s’avèrent même bénéfiques à ceux qui en font l’expérience. Le sexe, même rêvé, fait du bien ! Bien loin est le temps où, sous l’influence d’un Sigmund tout-puissant, l’on pensait que les songes, roses ou pas, étaient la manifestation d’envies indicibles ou refoulées. Les scientifiques d’aujourd’hui, plus neurobiologistes que psychanalystes, ont investi le champ de la rêverie et en tirent des conclusions moins hermétiques. D’autres théoriciens, sous l’impulsion du sexologue américain Alfred Kinsey, affirment même que les rêves érotiques sont un phénomène purement physiologique provoqué par une excitation nocturne naturelle et peuvent être comparés à ces épisodes où l’on se voit uriner simplement parce que nous en avons envie dans la réalité. Cela étant, ces montées libidinales organiques n’expliquent pas pourquoi notre esprit construit tel ou tel scénario. Et lorsque l’on sait que la première fonction du rêve est de protéger le sommeil, on peut avoir des doutes sur ceux qui nous en tirent.

Dans tes rêves !
Selon une récente étude menée par des chercheurs de Harvard – rien que ça ! –, ces activités oniriques sont pour la plupart explicites et ne déguisent pas forcément l’inconscient. Un rêve érotique exprime bien souvent un désir ressenti durant la journée, même furtif, et que l’on accomplit de façon virtuelle. Passer à l’acte avec toutes les personnes que l’on convoite étant moralement réprimé et, soyons honnêtes, pas toujours réalisable, l’une des fonctions du rêve est d’assouvir une pulsion sans entrer en conflit avec la réalité. Pour simplifier, rêver de sexe libère d’une frustration. Et, dans la plupart des cas, le comportement sexuel du rêveur correspond à son quotidien. Ainsi, les hétérosexuels se trouveront généralement en pleins ébats avec une femme. Mais certaines de nos évasions restant symboliques et énigmatiques, il ne s’agit pas de tout prendre au premier degré : faire l’amour à une collègue ou à la copine de son meilleur ami ne signifie pas pour autant que celles-ci nous attirent, l’esprit a simplement besoin de se raccrocher à une image de la « vraie vie ». De la même façon, un hétérosexuel couchant avec un autre homme ne doit pas immédiatement mettre en doute ses préférences sexuelles, et les relations extraconjugales ne prédisent pas une infidélité prochaine…

Se promener nu dans un lieu public
Qui ne s’est pas déjà réveillé en constatant, avec un immense soulagement, que tout ça n’était pas réel ? Plus proche du cauchemar que du rêve, se voir nu comme un ver au milieu d’une foule de gens (qui très étrangement restent souvent indifférents) est une chose assez courante et commune à toutes les gents. Et voilà une situation qui, malgré les apparences – l’absence d’habit ne faisant pas non plus le moine –, n’a rien d’érotique. Vous balader les parties au vent dans un lieu public ne prouve pas qu’un vil satyre sommeille en vous ou qu’un penchant pour l’exhibition vous guette. La nudité, et même si vous avez gardé vos chaussettes, est ici symbolique et suggère que vous vous sentez vulnérable et sensible aux critiques. Elle peut également intervenir lorsqu’une personne a peur de dévoiler ses faiblesses, ses émotions, ses intentions, un acte commis ou vécu dans le passé, et d’apparaître aux yeux de tous sous sa vraie (et peut-être horrible) nature.

Avoir des relations homosexuelles
Alors, bien sûr, si vous en êtes, rien d’étonnant, il est normal que vos rêves érotiques reflètent votre sexualité. Mais intéressons-nous à ceux qui en sont sortis un tantinet étonnés, pour ne pas dire inquiets. Messieurs, aussi affirmée que soit votre hétérosexualité, aussi sûrs de vous que vous soyez, vous n’échappez pas aux lois de la nature… Quelle attraction ! La bisexualité psychique, ça vous dit quelque chose ? On a coutume de dire que derrière chaque grand homme se cache une femme. Eh bien, si l’on voulait se rapprocher de la vérité, on dirait que chaque homme, grand ou pas, possède en lui une part de féminité. Coucher en rêve avec une personne du même sexe signifie simplement que vous avez bien accepté et assimilé cette bipolarité, inhérente à chacun. Inutile donc de sortir du placard ou de vous persuader que vous refoulez votre joie, vous pouvez conserver tous vos Playboy.

Coucher avec sa mère
Dans la famille « rêves malsains », je demande l’inceste. Le réveil est dur, et si après coup vous vous sentez mal à l’aise, vous devez admettre que cela n’avait rien d’un cauchemar… Pire, vous y avez pris un certain plaisir, et voilà pourquoi la culpabilité vous assaille. Et là, vous vous accrochez désespérément à la théorie des symboles. Parce que, non, ce n’est pas possible, vous ne pouvez pas avoir envie de coucher avec votre génitrice. Hélas, si ! Que les âmes sensibles s’abstiennent et se détournent des lignes qui vont suivre. Mais quel genre d’individu faut-il être pour ressentir un tel désir ? Un infect pervers ? Pas forcément. Les puristes vous diront simplement que, comme beaucoup d’hommes, vous n’avez pas bien réglé votre complexe d’Œdipe. Œdipe, oui, ce type qui – histoire somme toute assez basique – a tué son père et épousé sa mère… Parce que votre premier amour n’est autre que votre maman, ce rêve est plus fréquent à l’adolescence, mais il peut, à votre corps défendant, revenir vous hanter à l’âge adulte. Rassurez-vous, vous finirez bien par vaincre la figure paternelle. Peut-être que, au cours d’un rêve lucide (voir encadré), vous parviendrez même à en finir avec cet éternel rival. Et si la psychanalyse n’est pour vous qu’obscurantisme bourgeois, préférez-lui les interprétations de l’Égypte antique et ne lisez dans ce rêve rien d’autre que les présages d’une bonne alliance.

————————-

Dormir c’est bien, mais ça aussi :
– 4 positions sexuelles à essayer
– 10 astuces pour être plus endurant sexuellement
– Du froid pour des nuits chaudes